PolitiquePolitique.

CRISE DE L’UMP : La lettre aux militants de Jean-Paul Fournier…

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes.

"Choqué et attristé", par la guerre fratricide que se mènent Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l'UMP, le maire de Nîmes appelle ses militants gardois au rassemblement ! Exit les tentatives de divisions locales, les flirts avec d'autres partis... 2014 se rapproche !

Et oui…. Il n'y a pas que "le national" dans la vie, même si celui-ci a tendance, depuis deux semaines, à monopoliser nos écrans de télévision ! Overdose de chicayas "de basse-cour", overdose de commissions, overdose de votes ou overdose de référendum pour re-vote...

Le 22 novembre, dans une "lettre aux militants", postée sur son blog, le premier magistrat de Nîmes, Jean-Paul Fournier, prend le taureau par les cornes : "comme vous, je suis profondément choqué et attristé par la guerre fratricide que se livrent les entourages des deux candidats à la présidence de l'UMP". ( Et pas les candidats ?) Un "spectacle désolant" que présentent ces caciques, J-F.Copé et F.Fillon, depuis le 18 novembre, pour "gouverner" l'UMP, ce "premier parti de France".

Avec sa lettre, le maire entend visiblement lancer son opération "rassemblement". La maison mère UMP brûle... Il ne faut pas que le feu se propage au 8 quai de la Fontaine ! D'ailleurs, le mouvement de Marine Le Pen, arrivé en tête dans le Gard aux présidentielles, revendique déjà un nombre anormalement croissant d'adhésions...

C'est ce qu'affirme Julien Sanchez, conseiller régional Fn et délégué national du Fn dans le Gard qui vient d’enregistrer, pour la semaine dernière pas moins de “100 adhésions” dans le Gard et 100 nouvelles adhésions cette semaine ! “En temps normal, nous faisons 25 adhésions par semaine, entre les nouveaux adhérents et le renouvellement de carte. Mais là, il y a eu une augmentation soudaine“. Soudaine ? L’élu local n’est pas dupe : “on peut se dire pourquoi 75 personnes en plus. Le seul évènement qui peut expliquer cette dynamique est la crise de l’UMP“.

Jean-Paul Fournier monte donc au créneau... Remerciant les militants de s'être déplacés le 18 novembre et d'avoir fait la queue pendant des heures, le maire insiste sur le fait que sa famille " politique a plus que jamais besoin d'union". Visiblement, 2014 se rapproche à grand pas. Il ne reste plus qu'à Mr le maire, à annoncer sa candidature !

C.M

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “CRISE DE L’UMP : La lettre aux militants de Jean-Paul Fournier…”

  1. Oui, la maison UMP brûle et pour cause tous les ressorts sont cassés.
    De Paris à Nîmes il n’y a plus grand chose dans ce parti pour s’opposer au PS qui truste tous les pouvoirs avec les conséquences que l’on sait concernant la vie économique et sociale des Français.
    La guerre des chefs, des camps est indigne lorsque les gens de la France « d’en bas » souffrent.
    L’UMP comme le PS ne pense plus qu’à sauver un parti d’apparatchiks.
    Lamentable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité