A la uneFaits DiversFaits divers.

ANDUZE : Le gendarme qui gazait les manifestants mis en examen !

Photo © A. B.

L'information vient de tomber : le chef d'escadron Frédéric Warion, dont les violences avaient ému le Gard et la France, vient d'être mis en examen pour "violence aggravée par deux circonstances suivie d'une incapacité n'excédant pas huit jours ; violence par une personne dépositaire de l'autorité publique sans incapacité et violence avec usage ou menace d'une arme sans incapacité".

Ce 21 janvier 2011, en gare d'Anduze, une manifestation avait lieu pour marquer l'opposition au projet de fusion entre la communauté de commune Autour d'Anduze et le Grand Alès. Et puis, sans vraiment que la situation ne l'exige comme vous pouvez le voir autour de la 6eme minute sur la vidéo jointe, le militaire, commandant la gendarmerie d'Alès dont fait partie Anduze, s'empare de sa bombe lacrymogène et gaze la foule essentiellement constituée de personnes âgées. Les images parlent d'elles-mêmes. Depuis le chef d'escadron Warion a été muté et une partie des effectifs de la brigade de gendarmerie d’Anduze a été renouvelée. Pour les quinze victimes qui ont porté plainte, elles ont enfin le sentiment d'obtenir "un début de justice".


Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ANDUZE : Le gendarme qui gazait les manifestants mis en examen !”

  1. Les victimes ont, selon vous « le sentiment d’obtenir justice! »Ha! oui et vous tenez ça d’où Messieurs les journalistes. En politique,tout est toujours question de calendrier. pour ceux qui étaient là,de toute façon,les carottes sont cuites. Alors on a beau jeu de faire croire qu’on va faire payer un « PION » qui n’a après tout fait que ce qu’on lui demandait de faire. Les ordres ont été donnés et le fonctionnaire à appliqué les ordres à sa manière,certes, mais il les a appliqué. La question serait plutôt de savoir,de qui venait les ordres? Mais là, tout le monde sait bien que la justice n’ira pas plus loin. Ce dossier dépaysé à Nîmes traîne depuis deux ans dans les tiroirs de la Chancellerie,et la communauté de communes a été depuis dépecée au profit de l’agglomération d’ALÈS,et chez nous,plus personne ne croit au Père Noël. Tout cela donne l’impression qu’on donne aux déçus « un os à ronger ».
    Il eut été plus positif,que la profession s’intéresse de plus près à ce qui se passait à l’occasion de cette réforme territoriale dans notre riante région. Mais là aussi,ne rêvons pas.
    Allez, continuez de butiner, vu de loin,tout cela n’est après tout qu’un petit fait divers.

  2. Justice, tu parles… Il a dû être muté à Notre Dame des Landes non ???
    Super comme cv : gazage de personnes âgées inoffensives défilant,,,,
    Ca laisse… sans voix ? rêveur ? perplexe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité