Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

CCI DE NÎMES Opération séduction à Rotterdam pour relancer le Port de l’Ardoise

"La CCI a en charge la gestion du Port de l’Ardoise. Mais ça fait 20 ans que rien n’est fait. Je n’accable pas Éric Giraudier qui n’est à la CCI que depuis un an. Mais tout de même, ce qu’est devenu ce Port de l’Ardoise, c’est une honte. Alors qu’on pourrait l’utiliser, comme je le ferai si je suis élu président, pour le démantèlement des bateaux ventouses" déclarait le 17 janvier dernier, Henry Douais, lors d'un petit tour d'échauffement avant le top départ pour la course à la présidence de la CCI de Nîmes, deuxième élection.

Concrètement, ce projet du Port de l'Ardoise -- qui fait l'objet d'une plainte déposée par Henry Douais à l'encontre de Jean-Marc Rouméas, président du Medef Gard, pour prise illégale d’intérêts, contestée par Éric Giraudier (lire notre article), Ndlr -- n'a pas encore été exposé. Mais le président Douais et ses équipes y travaillent. Ainsi, "pour favoriser la relance de l’activité du Port de L’Ardoise, et pour la première fois, la CCI Nîmes sera présente ce mercredi 12 et ce jeudi 13 décembre, au salon River Dating, à Rotterdam aux Pays-Bas. Le salon River Dating est le rendez-vous européen du transport fluvial et intermodal. La CCI Nîmes remet ainsi dans la course le Port de L’Ardoise, avec d’ores et déjà plus d’une vingtaine de rendez-vous programmés lors de ce salon, a-t-on appris par voie de communiqué de presse. Au-delà de cette exploitation, la CCI Nîmes a une ambition plus importante : prendre part au projet de développement du territoire de l'Ardoise qui mettra en synergie la stratégie de parcs régionaux d'activité économique (PRAE) et le port fluvial afin de créer une plateforme multimodale unique."

Affaire à suivre...

S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité