Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

FRONT NATIONAL : Le mouvement fait-il pschitt ?

Discours offensif du FN, ce matin à l'Atria de Nîmes, à l'occasion de la visite de Steeve Briois, secrétaire général du FN. Dans le viseur 2014 et le désir "d'implanter" le Front dans la société, alors que le parti fête cette année ses 40 ans ! Malgré leur claque aux législatives partielles, le parti lepéniste affirme avoir "le vent en poupe" et entend le démontrer aux municipales. 

Le discours est affirmatif, offensif… Presque va-t-en-guerre ! Ce matin à l'hôtel Atria de Nîmes, le Front national a organisé un nouveau "banquet républicain", avec comme invité de marque : Steeve Briois, secrétaire général du FN et "artisan" de la candidature de Marine Le Pen, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. "Le Fn se porte très bien", rassure Steeve Briois.

Pourtant, les dernières nouvelles ne sont pas bonnes, entre la claque aux législatives partielles et la demande de levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, dans le cadre d'une enquête préliminaire pour incitation à la haine raciale. "Confiant", Steeve Briois affirme que "le système ne sait plus quoi faire pour arrêter la dynamique qui nous porte (…) Nous avons le vent en poupe".

Pourtant, le vent n'a pas soufflé en faveur des candidats Fn au premier tour des législatives partielles. Ca a même été une bourrasque dans l'Hérault, les Hauts-de-Seine et le Val-de-marne, où les candidats frontistes ont été balayés dès le premier tour, au profit des candidats UMP… Dont le parti est en crise ouverte !

Même dans le Languedoc-Roussillon, la candidate frontiste France Jamet a succombé. "C'est l'abstention qui nous a fait défaut", assure Gilles Caïtucoli, secrétaire départemental du FN 30. L'abstention ? Pourtant, en juin dernier, l'abstention, déjà grande vainqueur des législatives, avait avantagé l'électorat frontiste.

"Le résultat des élections législatives est indexé sur les inscrits et non les votants", soulève Julien Sanchez, conseiller régional FN. Outre ce plaidoyer, le député gardois Gilbert Collard, "dissident", comme il se qualifie lui-même, tente de trouver une autre explication : "l'analyse est recevable. Mais il ne faut pas mettre tout sur le même registre. On ne peut pas mesurer notre progression et ces chiffres". "Il ne faut pas oublier que les autres partis ont leurs réseaux, sont bien implantés", rajoute le secrétaire général.

Opération, "implantation" dans la société

"Certes, il faut travailler le charisme de nos candidats", finit par avouer Steeve Briois, qui veut mettre la campagne municipale FN sous le signe de "l'implantation". Un discours qui raisonne comme un aveu de faiblesse : après 40 années d'existence, le parti n'a pas réussi à s'ancrer dans la société. "C'est notamment à cause des crises… Et celle de la scission avec Mégret", explique le secrétaire général FN.

Pour 2014, le Rassemblement Bleu Marine, entend présenter plus de 500 listes dans les villes de plus de 10.000 habitants. "On va tout faire pour avoir des maires partout ", scandent les dirigeants. Nîmes, Saint-Gilles et Beaucaire sont clairement visés dans le Gard. "Si le cumul des mandats n'est pas voté, je me présenterai", a répété Gilbert Collard, qui louche sur Saint-Gilles. Quant à Julien Sanchez, l'élu local tait ses ambitions "au profit du collectif".

En matière de gestion municipale, le FN n'a pas brillé par sa gouvernance. Rapellez-vous en 1995, le parti remportait Marignane, Orange et Toulon à la faveur de triangulaires, puis Vitrolles en 1997. A Vitrolles, une prime de 5 000 francs était attribuée "aux enfants français nés de parents européens", met en avant, dans un dossier, le Monde. Une mesure que la justice ne tardera pas à annuler. Les trois autres maires avaient aussi promis une prime similaire, ils ne l'appliqueront jamais… Comme quoi, le fossé entre la théorie et la pratique n'est jamais évident à appliquer, et ce, pour tous les partis. "Les maires d'Orange et de Marignane ont fait un formidable travail", fait remarquer Gilles Caïtucoli, en précisant tout de même que ces derniers ce sont éloignés du parti. "On ne peut pas juger la gestion du Front National sur 4 mairies", lance Gilbert Collard.

Avec 18% au premier tour des présidentielles et deux députés élus à l'Assemblée, la nouvelle méthode de management de Marine Le Pen est enclenchée…  "On verra où est-ce que le vent va tourner", conclut le député gardois. Réponse en 2014.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectigard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

17 réactions sur “FRONT NATIONAL : Le mouvement fait-il pschitt ?”

    1. Voici un article qui donne des faits sur la gestion des municipalités FN, et notamment sur leur action pour faire baisser la dette.. En voici la conclusion

      « Ces résultats financiers sont d’autant plus remarquables que, durant les mêmes périodes, l’endettement de l’Etat et des collectivités territoriales a explosé. A contrario on peut dire qu’avec une gestion comparable à celle des villes FN, la France aurait gardé le triple A et surtout ne serait pas plombée par l’endettement excessif qui est le sien.

      Cette affirmation est, bien sûr, politiquement incorrecte. Mais elle repose sur des faits et des chiffres, ce qui la rend peu susceptible d’intéresser les médias de l’oligarchie. Car dans le monde médiatique les faits comptent peu, les préjugés comptent davantage. »

      Mairies FN: elles auraient mérité le triple A
      http://www.polemia.com/article.php?id=4765

  1. Le Rassemblement Bleu Marine doit présenter des gestionnaires aux municipales pour remettre de l’ordre dans les finances publiques tout en répondant aux besoins de chacun.
    Nîmes, Alés, St Gilles, Beaucaire, Bagnols sur Cèze, Sommières…partout le RBM aura des élus pour peser en ce sens et prendre rendez vous.

  2. Article franchement indécent.
    Coment son auteur peut-il se prétendre journaliste avec les inepties grossières et partisanes qu’il développe?
    Faire croire que le FN a échoué aux légilsatives partielles de dimanche dernier est une errur profonde, que n’importe quel analyste politique a su déceler (sauf cette Coralie, apparemment!); en effet, avec 20% d’absentention de plus qu’en juin (60% d’absention à la partielle de Béziers!), il fallait faire plus de 30% pour être qualifié au second tour (loi des 12,5% des inscrits et non des votants). Or France Jamet, candidate FN, a réalisé 23,5%, ce qui fut insiffisant mais déjà 1 point au-dessus de son score de juin.
    Là encore, l’abstention freine le FN autant sinon plus que les autres partis.
    Par ailleurs, le FN engrange actuellement un mouvement record de nouvelles adhésions, mouvement qui a commencé en 2010 avec l’élection de Marine LE PEN à la présidence du FN, puis qui s’est poursuivie avec ses 18% à la Présidentielle, et qui a repris de plus belle depuis la guerre interne à l’UMP.
    Enfin, pour terminer, il faut signaler que le FN a vendu son ancien siège, le « Paquebot », et, après des années de siette financière, a retourvé, grace à ses 14% aux légilsatives de 2012, un fiancement public 3 fois supérieur à celui de 2007. Oui, Steeve Briois peut dire avec raison que le FN va bien.
    D’autant mieux que le FN est en train de réaliser une performance de taille, celle de présenter plus de 500 listes municipales en 2014, c’est-à-dire qu’il obtiendra des milliers délus muncipaux partout en France.
    Coralie Morallet ferait mieux de réviser ses dossier et de laisser son sectarisme au vestiare avant de taper des âneries et de se prétendre induement « journaliste »…

  3. Cher Olivier.

    Tout d’abord, merci de votre contribution.

    Ensuite, m’accuser de « sectaire » est un peu fort de café… 😉 Si c’était le cas, je n’aurai tout simplement pas couvert ce sujet.

    De plus, j’ai mis en évidence des faits : défaite aux législatives partielles, alors que Marine Le Pen affirmait le contraire. Steeve Briois, Julien Sanchez… Ont parfaitement répondu. C’est cela du journalisme.

    Bonne soirée.

  4. En un de ces pseudo journaliste qui confond journalisme et militantisme; en France plus de 80% des journalistes sont de gauche, carte PS ou FDG en poche.. Ce qui est rassurant, c’est que de plus en plus de Français s’en rendent compte et que cette profession a une très mauvaise image.

  5. Phil62,

    Je ne suis en aucun cas militante, encore une fois, j’ai choisi ce sujet par choix. J’ai posé des questions, les élus ont répondu, et je n’ai en aucun cas censurer les réponses. J’ai d’ailleurs fait état une nouvelle fois des scores du FN aux différents scrutins… C’est vrai, qu’il faut, pour cela, lire l’article en entier.

  6. Coralie Mollaret a toute mon estime et mon soutien. Elle fait son job et le fait bien. Il arrive que la Presse écrive des choses qui nous plaise ou qui nous déplaise mais rien ni personne ne doit fragiliser la Presse dans un seul but politique. Une Démocratie vivante et forte se doit de laisser vivre une Presse libre et courageuse.

    1. On sait bien nous électeurs du Front National que tout est bon à dire sur le FN surtout du mal. Pour moi vous êtes pour beaucoup des menteurs et des manipulateurs. Ce qui est formidable c’est que plus vous essayez de le descendre plus il monte. Peut-être que les électeurs du FN sont plus intelligents que les autres qui sont cocus depuis 30 ans et continue de voter pour ces politiques qui les mènent à l’abbatoir. Rira bien qui rira le dernier…

  7. Coralie Mollaret,que de mauvaise foi dans votre article!une déception aux legislatives partielles,certes,mais examinez bien les resultats!
    generalement,les partielles sont catastrophiques pour le FN si l on se refere à toutes les elections precedentes.Alors,oui,au contraire,le resultat n est pas mauvais,quant à employer les mots »claque,balayé »n exagérez vous pas un peu?
    Une chose est sure,avec tout mon respect,il faudrait etre plus objectif dans vos ecrits!

  8. encore un article à charge.. vous n êtes que des journalistes sectaires car de gauche.. le front national ne vous en déplaise à l avenir devant lui .. rendez vous en 2014 où nous ferons entrer des milliers de conseillers municipaux et gagnerons de nombreuses mairies .. repensez votre métier repensez votre objectivité et cessez votre militantisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité