Faits DiversFaits divers.

NÎMES Le patron d’un cybercafé s’improvise buraliste : il est placé en garde à vue

Les cartouches de cigarettes saisies dans le cybercafé

Hier, les policiers de Nîmes sont intervenus dans un cybercafé du quartier du Clos d'Orville à Nîmes. Après des surveillances, ils se sont aperçus que le gérant du cybercafé et son salarié revendaient des cigarettes sous le manteau. Dans leur perquisition, les policiers ont saisi une trentaine de cartouches. Le patron de l'établissement et son employé ont tous les deux reconnu les faits au cours de leur garde à vue. En deux mois, il s'agit de la troisième opération de ce type. Quatre commerces ont déjà été contraints de cesser cette activité illégale. La police entend poursuivre la pression sur ces nouveaux commerçants qui s'improvisent buralistes pour arrondir leurs fins de mois.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité