PolitiquePolitique.

NÎMES-AULNAY : 500 euros récoltés pour les salariés de Peugeot !

 

Hier entre 12h et 14h, une vingtaine de militants syndicaux se sont rassemblés place de l'horloge, au coeur de l'écusson, à l'appel du syndicat Solidaires 30, "le syndicat avec la CGT qui en pointe dans les luttes à Aulnay-sous-bois", explique Jérémie du syndicat Sud.

Objectif : "sensibiliser" la population nîmoise face aux 8000 surpressions de postes annoncées par la direction de PSA, en juillet dernier. La totalité des 3000 ouvriers du site historique d’Aulnay ainsi que 1300 ouvriers de Rennes sont menacés. Pour l'instant, le plan social a été suspendu par la Cour d’Appel de Paris, le mois dernier.

En grève depuis le 16 janvier, "les ouvriers luttent (…) Et nous voulons les soutenir, leur donner du baume au coeur. Nous avons obtenu 100 euros de la part des Nîmois et les syndicalistes ont donné 400 euros pour la caisse de grève pour qu'ils puissent continuer à lutter", explique Jérémie.

Malgré la situation économique difficile de PSA, dont les ventes ont chuté en 2012, Jérémie, ancien enseignant à Villepinte (Seine-Saint-Denis) prés d'Aulnay estime "que ce n'est pas aux salariés de payer les pots cassés qui résultent de mauvaises stratégies patronales". D'autres actions sont à venir… La lutte continue !

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité