A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.PolitiquePolitique.

SONDAGE EXCLUSIF : Les politiques réagissent à leur cote de popularité !

 

Des personnalités de gauche relativement appréciées à droite. Un maire de Nîmes, aux accents sarkoziens, d'une grande notoriété mais mal aimé ! Et un leader frontiste clivant… Les responsables politiques nîmois réagissent à leur cote de popularité et notoriété, mesurées à travers notre sondage Opinion Way (1).

Commençons par une mise en bouche, avant la publication demain des résultats du premier tour des municipales, d'après notre sondage Opinion Way. Et ouvrons-nous l'appétit avec les surprises de cette étude, qui semblent bien être à gauche ! La députée socialiste Françoise Dumas, le président du conseil général PS Damien Alary et Jean-Paul Boré, porte-parole de l'association TPNA seraient les plus appréciés de la sphère nîmoise.

Connu du grand public (65%), Damien Alary recueille 59% d'opinions favorables, à égalité avec Françoise Dumas et Jean-Paul Boré. De plus, les trois "chouchous" de l'étude recueillent entre 46 et 52% d'opinions favorables de partisans dits "de droite" et certainement du centre droit. Jean-Paul Fournier aurait-il du souci à se faire ?

Pour Françoise Dumas, les résultats du sondage concernant sa notoriété et sa popularité révèleraient surtout ses traits de caractères et une envie de changement : "mon défaut et ma qualité, c'est que je ne me vends pas, j'ai du mal à dire ce que je fais, mais je fais. (…) Et remarquez que je n'ai pas tout l'arsenal de responsables politiques qui ont des mandats depuis 30 ans ", explique l'élue, peu connue de nos sondés. Du côté de sa forte popularité, la parlementaire l'explique par son " travail de terrain. Mais aussi le fait que je sois une femme". 

Même constat, chez Jean-Paul Boré. Si il est peu connu des sondés (25%), il recueille 51% d'opinions favorables des sympathisants de droite/centre. L'ancien militant rouge vif semble avoir chassé son image communiste. "Je suis tout le temps sur le terrain. (…) A mes voeux j'ai réuni près de 600 personnes. Personne à gauche ne peut en dire autant", avance le vice-président du conseil régional.

A droite, Jean-Paul Fournier serait-il notre Sarkozy local ? Le maire de Nîmes, est connu (87%) ! Normal, pour le Premier magistrat de la ville, qui poursuit son deuxième mandant. Pourtant, si 57% des sondés disent avoir "une bonne opinion" de lui, 33 % disent avoir une image "plutôt mauvaise". Jean-Paul Fournier : on l'aime ou on le déteste ? Une partie des Nîmois ont-ils été éblouis par les travaux de Feuchères et Jaurès, quand d'autres ont été hérissés par le TCSP? "Vous savez, j'ai surtout un déficit de contact… Je suis assez timide, les gens pensent que je suis hautin, alors que pas du tout. Mais, c'est difficile de se refaire à 66 ans, même si j'essaie (…) On dit de moi que je suis autoritaire, mais être maire, c'est prendre des décisions, trancher pour ne pas laisser pourrir des situations".

Du côté du FN, Julien Sanchez serait la personnalité la moins aimée des sondés. Arrivé en dernière position du classement, le conseiller régional bleu marine ne semble pas enthousiasmer les foules selon notre sondage : 33% d'opinions favorables.

Faisant aussi parti des personnalités clivantes : 33% des sondés déclarent avoir "une opinion plutôt mauvaise" du leader frontiste. "Attendez, mais c'est exceptionnel 33% !", réagit Julien Sanchez. Avant de poursuivre : "D''habitude, dans les sondages nationaux ont obtient 70% d'opinions défavorables ! Ce que je vois surtout, ce sont les 34% qui expliquent 'ne pas me connaitre assez'. Je suis agréablement surpris, le but est de me faire d'avantage connaitre".

La rédaction.

contact@objectifgard.com

Voici en complément les taux de sympathie affichés par des électeurs de Droite (D) et de Gauche (G) pour chacun(e) des candidats : Françoise DUMAS  (PS) : 73 % (G) 46 % (D); Damien ALARY (PS) : 74 % (G) 51 % (D); Jean-Paul BORE (ex-PCF) : 71 % (G) 52 % (D); Jean-Paul FOURNIER (UMP) : 77 % (D) 39 % (G); Yvan LACHAUD (UDI) : (73 % (D) 41 % (G); Christian BASTID (PCF/FG) : 63 % (G) 39 % (D); Franck PROUST (UMP) : 57 % (D) 34 % (G); Alain Fabre-Pujol (Europe Ecologie/Les Verts) : 58 % (G) 35 % (D); Julien SANCHEZ (FN) 28 % (D) 18 % (G).

( 1) L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 507 personnes, représentatif de la population de la commune de Nîmes, âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle du chef de famille. L’échantillon a été interrogé par téléphone au domicile des personnes entre les 11 et 13 mars. Opinionway rappelle que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : 3 à 5 points au plus pour un échantillon de 500 répondants.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “SONDAGE EXCLUSIF : Les politiques réagissent à leur cote de popularité !”

  1. Reconnaissons que les médias locaux (midilibre, la gazette…) n’ouvrent pas souvent leurs pages au représentant du FN-RBM, conseiller régional, qui subit, de fait, la politique nationale d’ostracisation et de désinformation.
    Il suffit de voir la place donnée à l’action de Marion Mazauric dans le cadre de l’initiative préfectorale : la semaine du vivre ensemble, pour comprendre la manipulation politicienne pour écarter du débat démocratique un adversaire, sous couvert d’un front soi disant républicain.

  2. Les manoeuvres politiques sont à l’ouvrage. A l’issue de ce sondage (probablement commandité par la gauche) les déclarations et positionnements vont se multiplier. Mais ce qui se détache de plus en plus, c’est la cacophonie à droite comme à gauche. Le choix est simple. Penons nous les mêmes pour recommencer, un duo Fournier-Lachaud qui se détestent, un duo Dumas-Alary pas franchement Nîmois et qui se tend également ou un homme comme Jean-Paul Boré porté par des Nîmoises et des Nîmois de tous bords lassés par ces stratégies politiciennes et hypocrites ?Ce sondage aura au moins le mérite de lancer ce débat !

  3. Bonsoir, je peux vous assurer que le sondage n’est commandité par personne. Si vous saviez le coût, vous comprendriez que tout cela est fait de façon totalement indépendante et de notre propre initiative. Et c’est parce qu’aujourd’hui, http://www.objectifgard.com bénéficie de subventions de personne (à la différence d’autres supports) que nous pouvons faire réaliser ce type de sondage sans risque. Après, les résultats sont réalisés par un institut de sondage national qui n’a aucun intérêt à favoriser tel ou tel parti … Bonne soirée

  4. En effet, puisque vous ne bénéficiez que de vos propres ressources, alors on peut vraiement se demander comment vous êtes arrivés à financer un tel sondage, connaissant bien le coût d’une telle opération. Bref, là n’est pas le problème. Ce qui compte, c’est l’enseignement que l’on peut en tirer. Merci de l’avoir fait et d’avoir été les premiers à le faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité