Actualité générale.Actualités

ALÈS la certitude de la qualité pour les patients de l’hôpital

G. Granat et le Docteur M-F Durand détaillent le processus de la certification de l'hôpital. Photo DR/RM

le Collège de la Haute Autorité de Santé a adopté le rapport de certification V2010 du Centre Hospitalier Alès Cévennes. La direction et les professionnels de santé ont expliqué ce lundi  à la presse les enjeux de cette certification qui intervient tous les quatre ans.

"Pour les patient cette certification est d'abord la garantie d'une qualité de traitement, que ce soit dans les soins ou dans l'accueil " explique le docteur  Marie France Durand, Pédiatre et présidente de la commission médicale d'établissement (CME) depuis 2012. "Il faut savoir que moins du tiers des hôpitaux disposent de la certification. Il y a souvent des réserves à lever dans cette procédure longue" explique Ghislaine Granat chargé de la démarche qualité dans l'hôpital. Une certification qui a d'autant plus de poids qu'elle intervient sur la période de déménagement de l'hôpital. "Certes on ne déménage pas les mauvaises  habitudes mais il nous a fallu agir sur tous les fronts pour travailler à la fois l'organisation et la qualité."commente pour sa part Fabien Chanabas pour la  direction. Ces résultats témoignent du niveau de qualité et de sécurité des soins dispensés par l’établissement et traduisent l’implication et la forte mobilisation de tous les professionnels médicaux, paramédicaux, administratifs et techniques dans la démarche qualité conduite par l’établissement. Car tous les éléments sont pris en compte et l'hôpital, visité  en juin dernier par la commission à du réviser certaines procédures pour obtenir cette certification.  "Bien souvent ce ne sont que des corrections mineures, mais qui supposent un important travail en amont" explique le docteur Durand. "La CME avait déjà constitué plusieurs groupes de travail (nutrition, hémovigilance, qualité ses soins...)  mais nous avons voulu mettre en place une démarche globale . C'est ainsi qu'est née la commission d'évaluation des pratiques professionnelles, gestion des risques, qualité et sécurité des soins qui a fédéré tous les groupes. Nous avons aussi complété  certaines évaluations internes qui  nous manquaient par exemple sur la pertinence des dosages sanguins aux urgences ou encore les indications du scanner cérébral dans les traumatismes. Tout cela dans un contexte de fort développement  de certains secteurs ajoute Fabien Chanabas : "Avec 36.000 passages annuels le nombre de visites au urgences de l'hôpital à augmenté de plus de 2000 en une seule année". Le prochain rendez-vous pour la certification est prévu en juin 2015. L'hôpital s'y prépare dès aujourd'hui.

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité