A la uneEconomieMédias.Personnalités.Société

GARDMOTION : Le Conseil Général déroule le tapis rouge aux jeunes talents

Ce mardi 9 avril, le Conseil général du Gard a été modeste. Ou simplement victime de son succès. La salle de 450 personnes du cinéma Kinépolis qui accueillait la deuxième édition du concours Gardmotion a eu du mal à contenir un public venu nombreux pour applaudir les lauréats. Pendant près de deux heures, le parrain de cette deuxième édition, Sofyan Boudouni, jeune humoriste-acteur-réalisateur prometteur, a remis les prix sous la bienveillance de Damien Alary, président du Conseil général et de ses vice-présidents, Juan Martinez et Jean Denat.

Cette cérémonie qui, rappelons-le, récompense les cinéastes en herbe sur des critères d’esthétisme, d’idée et de scénario avait pour thème « J’ai fait un rêve ». Et beaucoup de jeunes se sont pris à rêver si l’on en juge par le nombre de films en compétitions, 90, soit deux fois plus que l’an dernier, par le nombre de participants, 350, et par le nombre de visiteurs uniques sur le site Internet de l’opération, 22 000.

Sofyan Boudouni, le parrain

Dans cinq catégories (classe, 11-15 ans, 16-20 ans, 21-25 ans et coup de cœur du jury), le public a pu voir les vidéos primées. En lieu et place de statuettes décernées dans d’autres cérémonies, les vainqueurs se sont vus remettre des prix plus modernes, plus « jeunes » : des I Pad, des places de cinéma, des séjours... Le coup de cœur du jury, Camille Jalabert est repartie avec un Iphone 5, un séjour pour deux au festival de Cannes et un an d’abonnement au cinéma Les Arcades d’Alès. Le jeu en valait la chandelle.

Côté palmarès, c’est le collège la Vallée Verte à Vauvert avec « Monsieur Croche » qui a brillé dans la catégorie Classe. Un prix spécial a été décerné à l’IME La Cigale à Nîmes. Dans la catégorie 11-15, c’est Arthur Pepponet d’Aucamville (31) qui a gagné avec « Genre j’ai fait un rêve ». Dans la catégorie 16-20 ans, « Monster’s Dream » de Bastien Soria de Frontignan est sorti en tête. « Ex Nihilo » d’Olivier Lallart de Breuil-le-Sec (60) a triomphé dans la catégorie 21-25 ans. Enfin, Camille Jalabert d’Arles, coup de cœur du jury, a gagné avec « Create yours », un film dans lequel son héros fabrique une femme parfaite. A voir ci-dessous.

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARDMOTION : Le Conseil Général déroule le tapis rouge aux jeunes talents”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close