ActualitésActualités Gard.EconomieEconomie.Personnalités.Polémique.PolitiquePolitique.Société

ALÈS Le Budget de l’Agglomération adopté sans réserve

L'impressionnante assemblée des maires d'Alès-Agglomération à l'Espace Cazot. Photo DR/RM

La réunion du conseil de communauté d'Alès-Agglomération s'est tenue ce jeudi 11 avril  à partir de 18h00 à l'espace Alès-Cazot. Outre le nombre de participants, les représentants des élus des 50 communes, l'organisation de la soirée était encore compliquée par un ordre du jour très chargé avec, dès le début de séance, le vote du budget primitif 2013. Avant le budget les élus ont d'ailleurs du délibérer (sans voter) sur la présentation du rapport développement durable qui devait être remis à jour. Vient ensuite le budget avec un fonctionnement à 71.886 M€ et un investissment de  21.469M€ soit un budget général de 93.336M€ auquel s'ajoutent les budget annexes pour un consolidé à 136.474. La bonne nouvelle à confirmer consistant en  une dotation globale de fonctionnement augmentée de près de 600.000€.

Dans la section finances sont étudiés également les mécanismes d'intégration fiscale, les taux et les lissages des différentes taxes. On en retiendra que les taux sont globalement identiques aux taux moyens pondérés de 2012 avec notamment une taxe d' habitation fixée à 10,77%.  En matière d'assainissement il s'agit également de voter les participations et les redevances ainsi que les cas particuliers de certaines communes. L'attribution de  subvention  au Syndicat mixte de l'aéroport de Nîmes-Alès-Camargue est votée dans le chapitre du développement économique au même titre que la subvention d'investissement à la société LFB Biomanufacturing (1).

Au chapitre du tourisme, outre l'adhésion au réseau des offices de tourisme, et l'adoption de la loi sur l'eau les élus ont validé l'avancement du projet "Maison rouge" qui abritera en 2015 le nouveau Musée des Vallées Cévenoles à St Jean du Gard. Sur le plan juridique les élus ont eu a préciser l'intérêt du pôle métropolitain Alès-Nîmes. Il a fallu ensuite accorder au président des autorisations pour signer des conventions de travaux et notamment relatives au contournement Est d'Alès et à la déviation de St Christol lez Alès dans le cadre du programme des infrastructures. La question de la production d'électricité sur les toits des courts de tennis en prairie a été abordée au chapitre du développement durable, tout comme la subvention aux particuliers pour l'achat de vélos neufs étendue à l'ensemble des communes de l'agglo.

Enfin les élus se sont quittés sur les  questions concernant l'éducation et notamment les conventions relatives au différents Syndicats intercommunaux dans le cadre de la nouvelle compétence de l'agglo. Toutes les délibérations, après parfois quelques explications complémentaires (voir ci-dessous), sont passées dans un climat studieux et efficace.

 

(1) Jusqu’en 2014, l’investissement total du groupe LFB dans son site de bioproduction à Alès (anciennement. Mabgène) s’élève à 20 M.€. La première tranche d’investissements réalisée en 2011, soit 5 M.€, a déjà permis de consolider les capacités de production du site. L’alliance conclue avec Sanofi (Biolaunch) à Vitry-sur-Seine, confirme la position de la filiale du groupe LFB en tant que premier acteur français de la bioproduction à façon en mesure de proposer avec Sanofi toutes les étapes de fabrication de lots cliniques d’un futur biomédicament en France.

 

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité