A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.EconomieEconomie.Personnalités.PolitiquePolitique.Société

SAZE La mairie installée dans un château du XII e siècle, superbement restauré. Un tour de force financier

Des personnalités du Gard et du Vaucluse entouraient le maire, Georges Bel, pour couper le ruban inaugural.

"C'est une belle journée... une bien belle journée pour la République !". C'est en ces termes que Hugues Bousiges, préfet du Gard, a consacré ce vendredi après-midi, l'inauguration de la nouvelle mairie de Saze. Aménagée de façon superbe dans le château du XIIe que la municipalité de ce coquet village de quelque 2 000 habitants, a acheté en 2001 à la famille Bourelly, la nouvelle mairie réunit en un seul site (et quel site !) tous les services municipaux : administration, technique, urbanisme, archives... ainsi qu'une magnifique bibliothèque, une vaste salle multi-medias et divers espaces (musique, danse...) à disposition des associations locales. Le tout a été restauré de manière magnifique par l'architecte Jean-Paul Masseau et la jeune architecte d'intérieur Céline Frisson-Garcia, avec la contribution d'entreprises de la région.

 

Une plaque commémorative dévoilée par le préfet du Gard, Hugues Bousiges, aux côtés de Patrice Prat, député, et de Mme Roig, maire d'Avignon, présidente de la communauté de communes.

Au-delà de cet aménagement qui a préservé les mille richesses architecturales de l'imposante demeure tout en l'adaptant aux exigences du moment (confort, luminosité, espace, accessibilité aux handicapés...), les maintes personnalités du Gard et du Vaucluse qui partageaient cette inauguration aux côtés de la population, ont salué deux fois plutôt qu'une "la ténacité et l'abnégation" du maire Georges Bel et des trois équipes municipales successives ayant porté ce projet en trois dimensions : spirituel (l'ensemble comprend l'ancienne église paroissiale), culturel et temporel en logeant le pouvoir du peuple dans un écrin somptueux. "Sur ce projet, Georges Bel a bouclé un montage financier qui fait pâlir", a ainsi commencé Patrice Prat, député du Gard. Deux chiffres suffisent à illustrer ce tour de force :  sur les 3,2 M€ investis dans la réhabilitation de cette ancienne demeure située en plein centre du village, à portée de voix de l'ancien hôtel de ville par trop exigu et inconfortable, 2 M€ ont été financés par des subventions de l'Etat - via le ministère des Affaires culturelles et le Plan de relance du précédent gouvernement, que l'ancien député  UMP Jean-Marc Roubault avait été chargé de mettre en oeuvre- du conseil régional Languedoc-Roussillon et du conseil général  du Gard, qui a alloué quelque 500 000 € à l'opération, selon le décompte effectué par Nathalie Nury, conseiller général de Roquemaure.

Jean-Paul Fournier, sénateur du Gard, partageait cette inauguration.
un magnifique ensemble, au coeur du village

"Georges Bel a su prendre son bâton de pèlerin, taper aux portes et se faire entendre" a ainsi commenté Patrick Vacaris, conseiller général du canton de Villeneuve-lez-Avignon, venu en voisin. Le maire de ce riant village, alangui sur le pas-de-porte de la vallée du Rhône, qui se présentera vraisemblablement pour un mandat supplémentaire au printemps prochain, a aussi su "convaincre de l'importance et de la nécessité de cette réhabilitation", a ajouté le préfet du Gard. Avant de voir en cette réalisation exceptionnelle l'illustration de la dynamique du territoire et "un beau modèle d'intercommunalité transfrontalière", sachant que Saze est membre de la Communauté d'agglomération du Grand Avignon. "Outre la symbolique attachée à ce lieu où va flotter désormais la devise de la République, je vois en cette nouvelle mairie l'acronyme du Gard avec un G comme générosité, un A comme Ambition, un R comme Réalisme et un D comme Détermination", a -t-il joliment conclu.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité