A la uneActualité générale.ActualitésInsolite

ST-CHRISTOL-LEZ-ALÈS Reportage sur TMC : Dans les coulisses du « Petit Marché d’Auvergne »

Eric Zighmi (avec la casquette) lors du tournage pour l'émission 90'Enquêtes qui sera diffusée le 23 avril prochain sur TMC. Photo DR/

Au mois de décembre 2012, une équipe de journalistes avait suivi Éric Zighmi, le patron du Petit Marché d'Auverge installé à Saint-Christol-lez-Alès. Le reportage sera diffusé le mardi 23 avril à 20h35 dans l'émission présentée par Carole Rousseau, 90' Enquêtes sur TMC.

Ses flots de paroles ne gâchent en rien l'intérêt de son propos. Éric Zighmi est passionné et passionnant. Il aime à parler de sa petite entreprise (vente directe du producteur au consommateur), Le petit marché d'Auvergne, qui, en un an et demi seulement, a déjà croisé le succès sur sa route. Conséquence de la crise, sûrement, mais le goût des bonnes choses retrouvé par les consommateurs y est aussi pour beaucoup.

Et dire que toute cette aventure a débuté à cause (ou grâce) d'un accident. Il y a sept ans alors qu'il travaillait au rayon informatique dans la grande distribution à Alès, Éric Zighmi est victime d'un accident, une chute d'échelle. Il subira trois opérations et restera cinq ans enfermé chez lui pour tenter de se remettre de ses blessures. Cinq années, c'est long. Aussi lorsqu'un couple d'amis lui proposent de venir passer quelques temps dans leur maison de vacances située dans le Cantal, le Saint-Christolen saute (pardonnez l'expression) sur l'occasion et s'octroie avec son épouse, une petite période de convalescence sur les pâturages de l'Auvergne. "J'ai tout de suite été aimanté par la région. À tel point qu'en deux ans, nous y sommes retournés cinq fois. Et à chaque fois, mes amis, mes voisins me demandaient de leur ramener des fromages, de la charcuterie. Petit à petit, l'idée m'est venue de créer mon entreprise" raconte-t-il, encore étonné de son succès. Car d'une vingtaine de clients en septembre 2011, de mise en bouche en bouche à oreille, le chef d'entreprise qui vante sans retenue "la qualité exceptionnelle" de ses produits, en compte désormais 180.

Le concept est simple : "Une fois par mois je vais chercher les produits (viandes, charcuterie, fromages) dans trois fermes installées dans le Cantal. Et puis, je vais chez mes clients apporter leur commande." Éric Zighmi reçoit aussi chez lui, dans sa maison familiale où un petit coin a été aménagé en accueil pour les clients. "Ce serait un rêve pour moi d'ouvrir une boutique." À chaque jour suffit sa peine, pour l'heure le projet n'est en phase de réflexion.

De France Bleu Gard-Lozère à TMC...

A la fin de l'année 2012, Éric Zighmi participait à une émission diffusée sur France Bleu Gard-Lozère. "Une heure après, j'ai reçu un appel des journalistes de TMC (filiale du groupe TF1, Ndlr). Je suppose qu'ils ont écouté la radio. Ils voulaient faire un sujet sur Le petit marché d'Auvergne en prenant l'angle de la crise économique qui amènent les Français à rechercher des idées pour dépenser moins sans pour autant sacrifier la qualité des produits." C'est ainsi qu'à la fin du mois de décembre, deux jours durant, le Saint-Christolen a été suivi par un caméraman et un journaliste, des fermes du Cantal jusqu'aux terres alésiennes. Une expérience qu'il n'est pas prêt d'oublier.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité