A la uneActualité générale.ActualitésPolémique.

AGENTS IMMOBILIERS. « Nous sommes en train de porter plainte contre Coach Proprio »

 

Jean-Loup Calini, président de l'association A.N.D.M.I.

Ils avaient promis que l'affaire ne s'arrêterait pas là… Ils n'avaient pas menti ! Réunis sous la bannière de l'association A.N.D.M.I (dont le nombre de leurs membres est passé sous silence), les agents immobiliers "sont en train de porter plainte contre la S.A.R.L Coach Proprio auprès du procureur de la République", nous informe Jean-Loup Calini. L'agent immobilier, président de l'association l'A.N.D.M.I. (Association Nationale de Défense des Métiers de l'Immobilier) est aussi gérant de la société Calini Conseil Immobilier à Caveirac.

"Je ne me sens pas menacé, ni en concurrence, avec ces personnes", tient à préciser ce dernier. Néanmoins, "ces gens ne cessent de se comparer à nous, alors que nos activités sont incomparables". Au coeur du litige, l'argumentaire développé dans les tracts publicitaires de Coach Proprio : "Un agent immobilier vous prendra environ 6% d’un bien estimé à 315.000 euros,  soit 19.000 euros“. Tandis que “Coach Proprio vous réclame 3000 euros“.

Outre cette "mauvaise presse", l'activité de Coach Priprio est remise en cause par les agents. "Ce sera au juge de le juger", déclare avec prudence Jean-Loup Calini, qui après avoir été débouté en référé, se pourvoit au pénal pour que "le fond de l'affaire soit jugé".

Certains agents immobiliers s'estiment lésés dans la position "d'entre deux" que Coach Proprio revêt, faisant du conseil à l'estimation et à l'organisation de visites lorsqu'un particulier désire vendre un bien.  "C'est un peu comme l'histoire du docteur. Je peux vous donner les médicaments, ou vous dire de les prendre… Le résultat est le même (…) A défaut que ces gens ne savent pas la réalité du marché de l'immobilier, alors que nous, c'est notre métier, un vrai métier", soutient vigoureusement Jérome Exbrayat, secrétaire de l'association.

Mikel de Rooij, propriétaire de la S.A.R.L Coach Proprio.

Et d'ajouter : "Coach Proprio vous prend 3.000 euros pour faire la publicité de la vente de votre bien. Que le bien soit vendu ou non, ils touchent de l'argent. Nous nous devons vendre le bien pour toucher une commission, nous sommes payés au résultat". "Le métier d'agent immobilier est très règlementé, notamment par le loi Hoguet. On nous demande d'avoir une aptitude, d'avoir suivi une formation et d'avoir un casier judiciaire vierge… Mais surtout, on met nos biens propres en garantis", ajoute Jean-Loup Calini.

Du côté de Coach Proprio, Mikel de Rooij, propriétaire de la S.A.R.L estime que "ces agents sont plus occupés à nous embêter plutôt qu’à accepter que nous soyons là. Il faut qu’ils comprennent que le marché évolue…". 

"Le dépôt de la plainte est en cours" assure l'association. "Au procureur, s'il estime légitime, d'instruire l'affaire et de mener l'enquête". En cas de non respect de la loi Hoguet, les contrevenants s'exposent à des sanctions pénales : 7.500 euros et 6 mois de prison, comme le confère l'article 14.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “AGENTS IMMOBILIERS. « Nous sommes en train de porter plainte contre Coach Proprio »”

  1. Si ces ‘certains agents immobiliers qui se sentent lésés’ avaient mis autant d’énergie à s’occuper de leurs clients qu’à tenter de détruire cette société, Coach Proprio n’existerait même pas.
    Dans un marché, le consommateur a toujours raison.
    Vous nous avez plumé trop longtemps sans jamais justifier 19.000€.
    Les agences françaises sont les plus chères d’Europe et certainement pas les mieux formées.
    Par vos goûts de luxe, vous avez créé la nécessité de concurrent type Coach Proprio pour ne pas ruiner tous les vendeurs à coup de 19.000€.

  2. Coach Proprio a été gentil en marquant dans sa pub que les agences prennent en moyenne 6%.
    En vendant par Calini Immobilier, c’est 10% qu’on doit payer. (voir ses tarifs en vitrine)
    Donc si on vend sa maison 300.000€ par Calini, il ne nous reste plus que 270.000!
    10% Ça fait cher la visite.
    A ce prix là, rien d’étonnant que les vendeurs préfèrent Coach Proprio.

  3. Je trouve franchement que les 2 prestations sont différentes mais toutes les 2 ont un prix exagérés.
    Je pense que pour l’Agence immobilière sa commission ne devrait pas dépendre du prix de la maison. (en pourcentage)
    Et pour le service « coaching ». Beaucoup trop cher pour les prestations offertes.

  4. Moi j’ai vendu ma maison à Vacquerolles grace à Calini, quand les autres n’étaient même pas capable de faire une visite.
    Le savoir faire et la rigueur de cet agent immobilier n’est plus à démontrer sur Nîmes et sa région.
    Pas plus…

  5. J’ai fait l’acquisition de mon Bien avec l’ Agence Calini, le professionnalisme de cette Agence n’est plus à prouver.
    Je pense que chacun doit défendre sa profession, c’est facile de dénigrer les agents immobiliers ou autres lorsqu’on veut gagner du terrain !

    Chacun est libre de son choix !

  6. Moi j’ai visité 4 maisons, j’ai payé 28.000€ de commission.
    Le salaire moyen des français est à 1400€.
    Un français qui travaille à plein temps, doit travailler 20 mois pour gagner ce que l’agence coûte.
    20 mois de travail pour quelques heures de visite franchement ça m’a fait mal. Alors même si ils sont pros, c’est abusé, moi aussi je suis très pros et ils ne méritent pas 20 mois de mon salaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité