A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.CultureFéria de Nîmes.Féria Gard.Personnalités.Société

ANNIVERSAIRE DU CFT Le maestro Joselito, invité d’honneur du président Lesur, a illuminé la journée

Succès complet ce dimanche pour le Centre français de tauromachie qui avait mis les petits plats dans les grands pour consacrer ses trente ans de création. Toujours présidé par le matador Christian Lesur qui en fut le fondateur et prit sous la coupe près d'un millier de jeunes gens désireux de sentir de près le souffle du toro bravo, le CFT a fêté cet événement avec un invité de marque, le maestro Joselito qui, dans les années 90, fit chavirer les plus grandes arènes d'Europe et d'Amérique du Sud. Aujourd'hui éleveur de toros de combat dans ses deux propriétés proches de Madrid, Joselito qui a encore de beaux restes, a marqué de sa présence toutes les manifestations organisées ce dimanche : une classe pratique en matinée aux arènes pour les jeunes des écoles taurines, un hommage au torero nîmois Nimeno II devant la statue qui rappelle son souvenir sur le parvis des arènes, le fameux flashmob taurin et, enfin, une novillada sans picador qui a fait le bonheur de quelque 3 000 aficionados. Devant des novillos (bien présentés et offrant beaucoup de jeu) du fer de El Tajo y la Reina dont Joselito est le propriétaire, Joao Machado (Béziers), Adrian Henche (Guadalajara) et Alejandro Fermin (Badajoz) ont respectivement coupé 3, 2 et 1 oreille. Voici en images les grandes étapes de cette journée mémorable :

La députée PS Françoise Dumas aux côtés des élus de Nîmes pour rendre hommage à Christian Montcouquiol, alias Nimeno II qui partagea des cartels avec Joselito.
Alain Montcouquiol, le frère de Christian alias Nimeno II, a déposé un bouquet de avec Joselito au pied de la statue rappelant le souvenir de son frère.
Joselito a même repris le capote pour le premier flashmob taurin organisé à l'ombre des arènes avec les élèves des écoles taurines... et tous les aficionados venus avec un capote ou une muleta.

 

Christian Lesur, le président-fondateur du Centre français de tauromachie et Joselito lui dédicaçant son ouvrage.

 

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité