Actualité générale.ActualitésEconomieMédias.Municipales 2014.Personnalités.Polémique.PolitiquePolitique.Société

ALÈS Réunion de quartier : Max Roustan entre en période électorale

Lundi soir au Capitole, les alésiens étaient traités en "électeurs". Photo DR/RM

Cette fois ça y est,  même si le maire d'Alès n 'a pas déclaré officiellement ses intentions pour les prochaines élections municipales, hier soir au Capitole, il a reconnu plusieurs fois devant les habitants du Brésis et des Près Rasclaux réunis pour ces exercices de démocratie directe que sont les "réunions mensuelles des quartiers" de l'attention particulière qu'il porterait à leur questions "maintenant qu'Alès était entrée en période électorale".

Sur le fonds rien ne change. Dans la forme, la présentation habituelle des différentes actions menées dans la ville a donné l'occasion au maire de préciser ses ambitions  et de "justifier" les critiques entendues. Ainsi le premier magistrat a rappelé aux habitants que le projet de zone économique et de golf  St Hilaire de Brethmas, ne pesait en rien sur la fiscalité locale, que l'entreprise de tri compostage de Salindres fonctionnait maintenant depuis six mois sans qu'on ne déplore aujourd'hui de plainte des riverains sur d'éventuelles nuisances, que les emplois restaurés sur le site de  Richard Ducros n'étaient certes pas les mêmes, mais qu'ils constituaient bien des créations en partie et pas seulement des délocalisations, que sur le même dossier de Richard Ducros, il avait fallu agir vite,avancer près de 20 € de trésorerie, et que la ville d'Alès l'avait fait "entièrement seule", que les entreprises sur Alès avaient apportés 8,5% de taxes supplémentaires cette année, preuve de la bonne santé de ce  secteur, que le nombre des représentants à l'Agglo (184) se justifiait tant par le travail ("ils suent leur salaires "!) que par l'historique de la représentation des élus sur les terrains (et que ce nombre serait ramené à 80 l'an prochain), que pour la première fois Max Roustan votera un budget de l'hôpital en pertes de 700.000€ avec les craintes que "dans l'état d'esprit d'aujourd'hui on ne trouve pas de solutions". Autant d'allusions qui faisaient référence à des dossiers précis et complexes et dont les alésiens présents n'avaient souvent eu qu'un vague écho par le biais des médias.  La soirée s'est poursuivie normalement par le jeu des questions réponses sur la vie dans le quartier. Au traditionnelle questions de voirie,  de circulation et de sécurité s'est ajouté une précision demandée par un collectif d'habitants sur les horaires de "fermeture de la musique" à Alès Plage dont le conseil municipal devrait confirmer la gérance et le cahier des charges le 6 mai prochain.

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité