Actualité générale.Actualités

PROJET DE ZAC L’association Saint-Hilaire Durable accuse…

Lors d'une opération organisée par l'association Saint-Hilaire Durable sur les terrains qui pourraient très prochainement accueillir un golf. Photo DR/S.Ma

Cinq jours. Et l'enquête publique portant sur les Hauts de Saint-Hilaire sera bouclée. Il s'agira alors de déterminer si oui ou non, le projet de ZAC de Saint-Hilaire-de-Brethmas (lire notre article ici) daté de 2004 et défendu par Alès Agglomération soit la création d’un golf, ainsi que d’un parc résidentiel de 200 à 300 villas et hôtelier haut de gamme, le tout étendu sur une surface de 370 ha, peut être déclaré d'utilité publique.

Un dossier qui occupe depuis de très longs mois l'association Saint-Hilaire Durable, défavorable à ce projet "qui détruira notre paysage, sans compter que l’on va consommer beaucoup d’eau pour arroser le green" confiait le mois dernier Béatrice Bernard-Chambon, membre du bureau de l’association et conseillère municipale de l’opposition. A la veille de la dernière permanence publique qui se tiendra le mardi 30 avril de 14h à 17h en mairie de Saint-Hilaire de Brethmas, les opposants au golf se rassembleront ce samedi 27 avril à partir de 10h30 autour du rond-point du parc d’exposition, route d’Uzès en direction d’Avignon, pour une opération distribution de tracts. Des actes...

Mais aussi des paroles... voire des accusations lancées par l'association à l'encontre du porteur du projet Alès Agglomération. "Nous dénonçons les agissements de l’Agglo envers les propriétaires. En effet, depuis le début de l’enquête publique, un grand nombre de personnes  découvrent qu’elles sont expropriables  pour les golfs ou l’urbanisation. Lorsqu’elles demandent à être reçues par l’Agglo, des « arrangements » leur sont alors proposés. Ils minimisent les impacts ou bien ils leur promettent que tel ou tel ouvrage ne verra pas le jour dans le but de calmer les esprits ! L’opacité est toujours à l’ordre du jour, les porteurs du projet affirment aussi que certains ne seront pas expropriés, en insistant un peu, on leur répond « pas tout de suite » !"

S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité