Actualité générale.ActualitésEconomieMédias.PolitiquePolitique.

TÉLÉ Sébastien Migliore cité en exemple par Jean-Luc Mélenchon pour défendre l’Amnistie sociale

L'Alésien Sébastien Migliore avec Jean-Luc Mélenchon, leader du front de Gauche. Photo DR/

Plus de trois millions de téléspectateurs ont suivi hier, jeudi 25 avril l'émission Des Paroles et des Actes diffusée sur France 2. Face au journaliste David Pujadas, plus révolté que jamais, Jean-Luc Mélonchon, le leader du Front de Gauche. Lors de son entrée, un jeune homme s'est présenté à ses côtés, un inconnu pour bon nombre de Français, mais tristement célèbre du côté de nos Cévennes, Sébastien Migliore. Actualité oblige, dans la première partie de l'émission, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur la loi d'Amnistie sociale. Un texte adopté de justesse au Sénat au mois de février, mais rejeté ce mercredi 24 avril par la commission des lois à l'Assemblée avant de passer devant les députés le 16 mai prochain.

Sébastien Migliore sur le plateau de France 2 pour l'émission Des Paroles et des Actes. Photo DR/

"Je suis consterné et, comme beaucoup, blessé, a confié le co-président du Parti de Gauche jugeant "irrecevable que l'on mette sur le même plan des violences qui sont le fait de quelques personnes, je n'aurai pas la bassesse de les imputer à tout le mouvement contre le mariage pour tous, et un ouvrier qui défend son salaire et qui est condamné à la mort sociale." Et pour illustrer ses propos, Jean-Luc Mélenchon a cité en exemple le cas de l'Alésien, Sébastien Migliore présent sur le plateau de France 2. En effet, le cégétiste et élu à Cendras a été condamné pour refus de prélèvement d'ADN et outrage envers les forces de l'ordre dans le cadre des manifestations contre la réforme des retraites en 2010. "On m'a appelé le matin pour que je vienne participer à l'émission du soir. Jean-Luc Mélenchon a pris mon histoire en exemple pour insister sur le fait que l'on se trompe de coupables. Les criminels, ce ne sont pas les syndicalistes mais les patrons qui ferment les entreprises. Il est celui qui nous permet de relever la tête" a commenté Sébastien Migliore au lendemain de l'émission.

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “TÉLÉ Sébastien Migliore cité en exemple par Jean-Luc Mélenchon pour défendre l’Amnistie sociale”

  1. Il faut regarder de plus près cette loi et savoir faire la part des choses.
    Il est des cas mineurs que l’on doit amnistier.
    Beaucoup de salarié(e)s sont à cran face à leurs situations économico-sociales et tous les patrons ne sont pas des salauds qui ne pensent qu’à s’engraisser sur leurs dos.
    2013 sera une année noire et rien ne permet de voir une éclaircie pour 2014 parce que L’UE et l’euro sont des carcans qui nous empêchent d’agir sur le fond, librement.
    Mélenchon ne condamne pas ces « institutions » supranationales, au service des grands groupes. Il a soutenu Hollande en connaissance de cause et s’indigne aujourd’hui alors soit il est idiot soit il nous prend pour des idiots.
    Le temps est au rassemblement des Français pour la France.

  2. Je pense qu’il y a erreur, ce garçon est un militant politique du PCF et salarié du même parti et non pas militant syndical à la CGT comme votre article le laisse entendre…
    A bon entendeur, salutations syndicales.
    JL Vidal

    1. par ce qu’etre militant politique empeche d’etre militant syndical????? je ne pense pas!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité