Actualité générale.ActualitésCultureFéria d'Alès.

FERIA D’ALÈS Entre bodegas et beaux dégâts, tout se joue dans les préparatifs !

Julien Delenne, 32 ans, fondateur de l'association Culture Electro à Saint-Martin-de-Valgalgues. Photo DR/S.Ma

J-3 avant le lancement des festivités alésiennes. Chacun se prépare à sa manière. La semaine de congés est posée, l'angine qui le fait souffrir depuis quelques jours est en cours de guérison, la sangria faite maison macère... Bref, Julien Delenne est fin prêt pour la Feria.  Mais cette année, comme les cinq années précédentes, le jeune homme âgé de 32 ans n'enfilera pas son costume de festaïre. Non, lui, s'il participe à la fête, c'est en tant qu'organisateur de bodega. Le fondateur de l'association Culture Électro à Saint-Martin-de-Valgalgues et ses deux acolytes, Guillaume Cambier (président) et Florian Combe (trésorier) ont repris depuis en 2008 la bodega du club de foot de Saint-Martin, sur la place de l'Hôtel de Ville d'Alès. Six jours de dur labeur les attendent donc...

Pas de place à l'improvisation

... Et les gouttes de sueur commencent à perler sur les fronts. Cette Feria, ils y pensent depuis des mois car une bodega, ça ne s'improvise pas. "Il faut penser à l'installation des tentes -- soit deux pour une surface totale de 100 m², Ndlr -- aux raccordements électriques mais aussi aux boissons, c'est-à-dire à la sangria que nous préparons nous-mêmes, aux vins, à la bière et aux softs et à la nourriture aussi." Car la bodega de Culture Electro possède à la fois un coin bar mais aussi un coin restauration. "Pas de sandwiches. Nous faisons venir le chef Sébastien Rath du traiteur l'Atelier Gourmand. Il cuisinera sur place la paëlla, la gardiane, les côtes de taureaux, les seiches à la plancha etc. Nous avons une centaine de places assises." Il faut donc s'approvisionner en marchandises d'autant que cette année, deux jours fériés se joignent à la fête, "ce qui veut dire que les magasins seront fermés." Ainsi, dès lundi, les trois amis accompagnés de quelques bénévoles dresseront leurs tentes devant la mairie d'Alès avant de se lancer dans des va-et-vient incessants au volant d'une fourgonnette pour organiser l'intérieur de leur bodega. Pas de place à l'improvisation. D'autant que les services de sécurité et d'hygiène veillent au grain. Mardi, en début d'après-midi, ils feront d'ailleurs leur petit tour d'inspection dans toutes les bodegas de la Feria.

"Mes congés pour la Feria, c'est pour travailler"

"Mon patron sait que lorsque je pose mes congés pour la Feria, c'est pour travailler. C'est du non-stop, de 8 heures jusqu'à 2 heures du matin. Les heures de sommeil se font rares" s'amuse Julien Delenne, poseur en menuiserie la semaine et serveur au bar O'Corcoran à Alès, le week-end. Un planning déjà bien chargé dans lequel il faut inclure Culture Electro. Justement, les bénéfices de la bodega, "c'est la surprise chaque année", seront reversés à l'association pour acheter du matériel dédié au cours de mixage, à l'organisation d'événements mais aussi pour lancer de jeunes DJs. Alors, pour rentrer dans leurs frais, environ 10 000€ dont 1 600€ juste pour la location de l'emplacement, les membres de l'association ont mis le paquet côté communication avec la distribution de flyers ou la création de Tee-Shirt à l'effigie de Culture Électro. "C'est certain, la Feria est un gagne-pain essentiel pour l'association, elle nous permet d'avoir des projets viables. Toutefois, nous ne sommes pas là pour faire de l'argent à tout prix, sinon nous aurions choisi un emplacement sur le Boulevard Louis Blanc où le débit de boissons est beaucoup plus important. Sur la place de la mairie, l'ambiance est plus familiale. Nous ne diffusons pas de musique électro d'ailleurs. D'une part parce que ce n'est plus autorisé mais aussi par conviction personnelle. La musique électro n'est pas dans l'esprit Feria."

Que les festivités commencent...

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité