Faits DiversFaits divers.

NÎMES. Une surveillante de la maison d’arrêt se fait gifler. FO bloquera les parloirs mardi prochain

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes…" Visiblement le proverbe chinois n'a pas été assimilé par une visiteuse de prison. Hier en début d'après-midi, une femme, venue visiter un détenu, s'en est violemment pris à une surveillante de la maison d'arrêt de Nîmes. Arrivée en retard et estimant qu'elle avait trop attendue au parloir, elle s'est jetée sur sa victime et l'a giflée à plusieurs reprises. L'auteure âgée d'une tentaient d'année a été interpellée et placée en garde à vue au commissariat de police de Nîmes. "D'en arriver à porter des coups, à gifler à plusieurs reprises notre collègue… Ca s'était jamais vu", explique Patrick Urli, responsable FO pénitentiaire à Nîmes.

Pour marquer sa colère, le syndicat FO pénitentiaire a prévu de bloquer les parloirs et l'entrée mardi prochain, dés 6H du matin. "Il faut que les familles comprennent que nous n'avons pas à recevoir des coups… Ca devient hallucinant, les gens manquent de tolérance et de patience", déplore Philippe Ascensio, délégué régional FO pénitentiaire.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité