A la uneActualité générale.ActualitésCultureFéria de Nîmes.Féria Gard.

NÎMES EN FERIA. Bodega, Beaux Dégâts… Au Prolé, on danse sur le pied gauche !

" Nossa nossa, Assim você me mata..." Avec ses musiques plein d'entrain, signées entre autres Michel Telóle Prolé reste fidèle à sa réputation de bodega populaire, conviviale et militante. Ce jeudi soir, Christian Bastid, responsable de la section PCF de Nîmes mais aussi le maire socialiste de Saint-Gilles, Alain Gaido ont slalomé entre les gouttes de pluie pour se réchauffer avec un petit verre.

Il faut bien avouer que le prix de la bibine y est raisonnable : comptez 2 euros le verre de vin, 2,50 euros le demi et 6 euros la coupe de champagne… A ce prix là, vous aurez aisément de quoi payer  votre tournée générale et oublier ces déboires météorologiques.

C.M

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES EN FERIA. Bodega, Beaux Dégâts… Au Prolé, on danse sur le pied gauche !”

  1. 2.00€ le verre de vin, 6.00€ le verre de champagne : pour des prolétaire il se gavent. Le journaliste qui a écrit doit être super bien payé : a 6.00€ le verre, je paye pas la tournée!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité