ActualitésEconomieMédias.Polémique.PolitiquePolitique.

REPLAY Christine Boutin à Alexandre Marcel : « La République n’a jamais interdit le mariage entre cousins »

Capture d'écran.

Au lendemain d'une énième manifestation Anti-Mariage pour Tous (150 000 participants selon la police, plus d’un million selon les organisateurs, lire notre article ici) qui a eu lieu dimanche 26 mai à Paris, Christine Boutin, présidente du Parti Chrétien-Démocrate, était invitée à débattre sur le sujet hier, lundi 28 mai, dans l'émission Ça vous regarde diffusée sur la Chaîne parlementaire, LCP. S'il n'était pas à Paris ce jour-là, Alexandre Marcel, l'Alésien fraîchement élu président du Comité IDAHO France (association qui lutte contre l'homophobie et la transphobie) a tout de même pu s'adresser à Christine Boutin et lui dire le fond de sa pensée, sans y aller par quatre chemins. "Madame Boutin, vous qui êtes mariée avec votre cousin germain, vous qui n'avez pas de problème avec l'inceste entre adultes, il faut dire ce qui est, ça s'appelle comme ça, ça ne vous dérange pas de vous immiscer dans la vie privée des homosexuels ?" Les mots sont lâchés mais avec sang-froid, la présidente du Parti Chrétien-Démocrate se défend : "Je ne répondrais pas à cette question. J'en ai par dessus la tête que l'on me parle de mon cousin" a-t-elle lancé précisant que la République n'avait jamais interdit le mariage entre cousins : "La seule restriction qui puisse exister, qui existait, c'est sur le plan religieux. Alors, monsieur, laissez-moi tranquille avec mon mari, qui l'est depuis 45 ans."

Bien loin de se satisfaire de cette réponse, Alexandre Marcel revient à la charge sans retenue : "Je vous laisse tranquille, si vous, vous nous laissez tranquilles. Arrêtez de faire des manifs. Moi je ne vais pas faire de manif pour les adultes incestueux consentants entre eux !" Aïe, à ce moment-là, Christine Boutin voit rouge, criant à "l'insulte inacceptable". "Il n'y a pas d'inceste avec mon mari. Et puis ça relève de la vie privée." Mauvais argument, car depuis que la France se divise pour défendre ou attaquer le Mariage pour Tous, l'Alésien accuse les antis de s'immiscer dans la vie privée des homosexuels. Il est alors facile pour lui d'avoir le dernier mot de ce court débat sans fond.

En images

 

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité