A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.Municipales 2014.Personnalités.PolitiquePolitique.Société

POLITIQUE Sébastien Gros, 33 ans, chef de cabinet de Manuel Valls, candidat sur la liste du PS à Nîmes

"Je prendrai ma place pour les prochaines élections municipales. J'apporterai ma force de travail, mon expertise et mes convictions sur la base d'un projet fort. Je me tiendrai à disposition de celui ou celle qui conduira la liste du Parti socialiste, bien décidé à mettre les mains dans le cambouis pour gagner l'hôtel de ville de Nîmes". Ce propos a été recueilli, jeudi soir, sur les lèvres de Sébastien Gros, 33 ans, nîmois d'adoption (il a fréquenté le lycée Montaury et a même fait un passage à l'institut d'Alzon), chef de cabinet de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur.

Profitant de sa venue à Nîmes où il a rencontré à la fédération, une centaine de militants sur le thème de la sécurité, ce diplômé de Sciences-Po Toulouse et de la Sorbonne où il a obtenu deux masters, milite au Parti Socialiste de l'Essonne depuis une dizaine d'années. Il vient de muter dans l'une des sections de Nîmes, confirmant s'il en était besoin la part active qu'il entend prendre pour les prochaines échéances municipales. "Je pense constituer plutôt un avantage qu'un inconvénient", commente-t-il, ne faisant pas mystère de son désir de participer à l'élaboration d'un projet pour la ville, puis de le défendre becs et ongles en rejoignant la liste de rassemblement du Parti Socialiste. Membre des instances nationales du PS (commission du contrôle financier), Sébastien Gros a accompli l'essentiel de sa carrière dans les sphères politiques. D'abord comme chef de cabinet de Sandrine Mazetier, adjointe au maire de Paris devenue depuis députée; ensuite auprès de Manuel Valls dont il est depuis sept ans le précieux et fidèle collaborateur, avant que le ministre de l'Intérieur ne lui confie (excusez du peu !) la direction de son cabinet. Ce nîmois fut son directeur de campagne pour les primaires, avant de rejoindre le staff de François Hollande et le conduire à la victoire.

Intervenant sur le thème de la sécurité, un domaine dans lequel il excelle, Sébastien Gros a commenté les principaux jalons de la politique mise en oeuvre par Manuel Valls, afin que le PS se débarrasse une bonne fois pour toute du prétendu angélisme qui lui colle trop souvent à la peau : remise à plat de l'outil statistique, mise en place de 64 zones de sécurité prioritaire afin d'adapter la répression à la délinquance locale, recrutement de 500 gendarmes et policiers chaque année pendant cinq ans, redéfinition de la déontologie, amélioration de la formation et des conditions de travail. "Cette politique ambitieuse enregistre des premiers résultats encourageants", a-t-il affirmé, ciblant plus particulièrement le recul sensible de la délinquance dans les ZSP.

Notre photo : Sébastien Gros (debout), aux côtés de Damien Alary, président du conseil général; Stéphane Tortajada, secrétaire fédéral du PS gardois; Françoise Dumas, députée; et Philippe Mercier.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “POLITIQUE Sébastien Gros, 33 ans, chef de cabinet de Manuel Valls, candidat sur la liste du PS à Nîmes”

  1. “Cette politique ambitieuse enregistre des premiers résultats encourageants”

    Sur la base des chiffres officiels sans doute mais la réalité est tout autre.
    Plus personne n’est en sécurité nulle part. Les délinquants se multiplient. Les quartiers sont des bombes à retardement. Valls, lui même confirme le danger terroriste musulman.
    La politique sécuritaire menée par l’ump et le ps est un échec. Il faut combattre à la source : l’immigration. Ce que ne fait ni l’un (sarkozy = 1 million d’immigrés en +) ni l’autre (ça continue).
    Le Rassemblement Bleu Marine propose l’expulsion des étrangers, la réduction de l’immigration à son strict minimum nécessaire et sous contrôle, l’augmentation significative du nombre de place de prison…

  2. Comment cette personne totalement inconnue à Nîmes peut-elle prétendre faire de la politique à Nîmes ? Qu’il vienne un peu dans l’Arènes se frotter aux Nîmoises et aux Nîmois plutôt que de faire des déclarations dans le cénacle ronronnant et poussiéreux des réunions politiques du PS !

  3. A mon avis MR sebastien gros est la seule personne qui peut donner un nouveau élan a ce département et spécifiquement a cette ville vu tous les atouts l expérience et le parcours qu il a .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité