• Home »
  • A la une »
  • Inauguration d’une boucle cyclo-découverte : le vélo est à la fête toute l’année à Alès

Inauguration d’une boucle cyclo-découverte : le vélo est à la fête toute l’année à Alès

Max Roustan, André Sautet et les gagnantes des premiers vélos tirés au sort. Photo DR/RM

Alès a profité de l’occasion de le Fête nationale du vélo pour inaugurer officiellement le dimanche 2 juin la nouvelle boucle cyclo-découverte “Pont des Camisard” de 21 km vers Cendras et rappeler la politique de la ville et de l’agglomération en faveur des déplacements doux (voir notre article).

Après un premier départ des cyclos sur la nouvelle boucle à 9h30, tout le monde est revenu en ville rue Jules Guesde, sur les bord du Gardon où les différents stands des vendeurs de cycles, des associations et des club cyclos se sont installés pour les animations de la journée. Au cours du discours inaugural, le maire d’Alès, Max Roustan, a insisté une nouvelle fois sur la défaillance du seul partenariat de la Région dans ce dossier dans lequel se sont investis à divers titres le département, la ville, l’Agglomération ou encore GrDF et  l’association “Partageons la route”.

Sur la tribune lors de l'inauguration de la boucle "Pont des Camisards" Photo DR/RM

C’est au nom de cette dernière association qu’il préside qu’André Buisson a rappelé que les deux grands obstacles à la pratique du vélo: l’insécurité sur la route et le vol avaient trouvé de vraies solutions à Alès avec l’aménagement des voies réservées d’une part  et l’aménagement du mobilier urbain d’autre part  pour accrocher les vélos. A ce titre il a rappelé que près de 40% des vélos récupérés par la police lors de vols ne pouvaient être restitués faute d’identification et a évoqué la  possibilité de marquer les deux roues d’un Bicycode (proposé ce jour par l’association). Aujourd’hui le président de l’association “Partageons la route” qui réunit toutes les catégories d’usagers, se félicite également de “l’effet de contagion” qui touche déjà plusieurs municipalités de l’agglomération puisque d’importants chantiers se profilent à St Privat, St Christol ou encore Anduze…

André Sautet, Directeur régional de Gaz réseau distribution de France (GrDF) a, pour sa part, développé le triple engagement de GrDF : passer plus de 50% du gaz transporté en énergie renouvelable, ouvrir dans le Gard des éco chantiers dès 2014, et soutenir des initiatives locales. Ainsi GrDF a financé toute la signalisation des boucles et voies cyclables ici, et l’entreprise parraine le jeune  club Cyclo Rando Alès en Cévennes (CRAC).“Une association que nous avons créée afin de développer le tourisme en vélo en Cévennes” explique son président Louis Ait Mouhoub. “GrDF a pu nous aider ici dans le cadre des conventions que l’entreprise a signé avec la Fédération Française de Cyclo, c’est ce qui nous a permis de nous lancer”.

Le nouveau club Cyclo Rando Alès en Cévennes autour de leur parrain de GrDF. Photo DR/RM

Représentant le Conseil général, Jean Marie Suau, s’est également  réjoui d’un autre projet local d’actualité autour de l’aménagement de la vieille route d’Anduze qui vient s’ajouter aux efforts déjà entrepris au sein de l’agglomération. L’élu local a rappelé que le vélo présentait des avantages dans de nombreux domaines : celui de l’écologie puisque les déplacements et l’habitat sont les deux causes majeurs du réchauffement climatique, celui de la santé également, mais surtout parce que le vélo introduit un changement de mentalité. L’occasion pour André Buisson de répéter une nouvelle fois le slogan de l’association : “Le vélo, c’est bon pour la santé, bon pour le porte-monnaie, bon pour la planète… et un plus c’est très pratique !”  Trois vélos ont été tiré au sort avant l’apéritif et avant qu’une autres équipe de cyclistes ne s’élance pour la découverte de la nouvelle boucle. Un troisième départ était prévu à 14h30.

Partager