A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

APPEL DES 100. Le « coup médiatique d’Yvan Lachaud », pour Richard Tibérino

D.R/C.M
Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes.

A droite, cette publicité commence à faire sérieusement causer… Si les fidèles du maire UMP Jean-Paul Fournier avaient l'habitude des sorties de l'adjoint centriste Yvan Lachaud à l'approche des municipales, "il faut bien avouer qu'il va plus loin qu'auparavant", réagit Richard Tibérino, secrétaire départemental adjoint de la fédération UMP du Gard. Samedi matin, certains inconditionnels du Premier magistrat nîmois ont eu la -mauvaise?- surprise en ouvrant leur quotidien régional, de découvrir une publicité politique, intitulée "Municipales 2014 : Appel des 100 pour le changement dans la continuité". Une pleine page qui regroupe la signature de 100 Nîmois désireux de voir Jean-Paul Fournier -qui n'a rien dit d'officiel quant à ses intentions de briguer un 3ème mandat- passer la main… A Yvan Lachaud, ancien député et adjoint UDI au Premier magistrat, "poste qu'il occupe depuis 12 ans", fait gentiment remarquer Richard Tibérino.

Classe politicienne. "La présence de certains m'a fait sourire. Il y a peu de fidèles de Mr Lachaud et beaucoup de déçus de Jean-Paul Fournier, que l'on a pas pu reprendre lors du dernier mandant… De plus, 100 personnes sur une ville qui compte 80.000 électeurs, ce n'est pas grand chose", pense Richard Tibérino. Quand à l'attaque du collectif sur le cumul des mandants de Jean-Paul Fournier, sénateur-maire et président de l'agglomération Nîmes-Métropole, l'élu local riposte : "Ce qui est amusant, c'est que lorsque Mr Lachaud était député, adjoint et vice-président là, on a rien dit".

Yvan Lachaud, adjoint au maire de Nîmes.

Le slogan du collectif "le changement dans la continuité", fait rire -jaune?- Richard Tibérino : "Si on veut continuer, alors pourquoi ne pas garder celui qui a créé tout ça". Si le responsable politique reconnait "les qualités" d'Yvan Lauchaud, "je pense que l'actuel maire de Nîmes est un grand maire et qu'il a une vision de la ville tournée vers l'avenir".

Concernant "cette soudaine publicité dont Yvan Lachaud nous fait croire qu'il n'était pas au courant, je peux dire qu'il aurait pu démissionner un an avant, comme l'a fait Camille Lapierre lors de la municipalité Bousquet. Cela a été une erreur, cette division a fait perdre la droite, mais au moins, ça avait un peu de classe", conclut Richard Tibérino.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “APPEL DES 100. Le « coup médiatique d’Yvan Lachaud », pour Richard Tibérino”

  1. Bonnet blanc et blanc bonnet. La cerise c’est le tibérino qui vient donner des leçons alors qu’il cumulait fonction d’élu et emploi semi fictif à Rochefort du Gard.

  2. Lachaud comprend pas mais nous non plus nous ne comprenons pas. Pour qui se prend-il pour agir de la sorte à dénigrer Fournier? Un peu de classe monsieur lachaud!
    Quant à l’appel des 100, quand je vois les signataires je rigole tout doucement.. Que des anciens de d’Alzon ou ses proches collaborateurs politiques.
    S’il n’est vraiment pas derrière tout ça c’est inquiétant car s’il a du mal à contenir et gérer 100 signataires, qu’en sera-t-il s’il parvient au poste de Maire de Nîmes? Saura-t-il gérer une grande ville comme Fournier l’a fait? Je crois pas.

  3. Lachaud, ce cher député adjoint vice président directeur parle de cumul des mandats… Moi ce que je vois c’est qu’il cumule pas les paroles intelligentes et censées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité