Actualité générale.Actualités

ALÈS Le dispositif des voisins-tuteurs relancé avant l’été

Une charte, un engagement et un badge pour devenir "voisin-tuteur". Ph. DR/RM

Dans le cadre des plans canicule, la ville d'Alès avait mis en place un dispositif de veille volontaire basée sur la solidarité de "voisins-tuteurs". Ces derniers s'engagent, selon les termes de la charte qu'il cosignent avec Max Roustan, président du CCAS, à donner un peu de temps pour mener une action de solidarité en liaison avec la mairie "en effectuant une vieille auprès des personnes isolées et en observant ce qui se passe dans leur entourage". Tout au long de cette mission confiée par le CCAS, le voisin tuteur, clairement identifié par une carte nominale portant sa photo, s'engage également "à rester discret et à ne pas s'immiscer dans la vie privée des personnes dont il assure la veille" En cas de problème constaté, le voisin tuteur alerte dans les délais les plus rapides le CCAS, ou , si la situation lui semble grave, les pompiers. Lors de la grande canicule de 2003 près d'un millier de personnes ont pu profiter de cette initiative. Depuis, l'absence de grosses chaleurs n'a pas nécessité d'actions particulières. Pourtant la mairie, qui tient à jour régulièrement le fichier des personnes âgées susceptibles d'avoir besoin d'un éventuel accompagnement, souhaite conserver le dispositif des voisins-tuteurs opérationnel à l'approche de l'été.  A ce jour le nombre de voisins-tuteurs n'excède pas la centaine, la grande majorité d'entre eux, renouvelant leur engagement d'une année sur l'autre. "Techniquement, tout passe par chez nous" explique-t-on au CCAS, "c'est bien souvent la famille (ou la personne elle même) qui nous signale le cas d'isolement et, de notre côté, nous cherchons parmi nos voisins-tuteurs celui ou celle qui, à proximité, pourrait assurer cette solidarité. C'est pour cela qu'il est important d'avoir des voisins-tuteurs répartis un peu partout dans les quartiers". Pour devenir officiellement voisin tuteur (ou renouveler un engagement pris dans le passé), contacter le CCAS au 04 66 54 23 20.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité