Actualité générale.Actualités

SOCIAL Grève chez Call Expert les syndicats se renvoient les responsabilités

DSCF7001
Les toutes premières heures de grève mercredi dernier dans la confusion. Photo DR/RM

Accusé par la CGT de prendre le parti du patronat et de ne pas défendre les salariés dans le conflit qui paralyse l'entreprise de télémarketing Call Expert à St Christol les Alès depuis mercredi dernier (voir notre article)  le syndicat CFDT réagit par la voix de sa responsable Ludivine Jullien qui accuse à son tour la CGT d'avoir "suicidé l'entreprise".

Dès le début du mouvement la CFDT s'était désolidarisé de la CGT en publiant notamment un communiqué par la voix de Sébastien Gil (Service Gard Lozère). Cette fois Ludivine Jullien responsable CFDT dans l'entreprise monte au créneau. Elle accuse notamment la CGT d'avoir prémédité la grève dès mardi soir et affirme que Magali Bourdoiseau (la responsable de site) était bien sur le site mercredi matin "alors que les délégués CGT attendaient dès 8h30 sur le parking avec les drapeaux dans le coffre des voitures". Un incident est ensuite survenu à midi alors que des salariés non grévistes étaient réunis au restaurant avec la responsable des site dans l'attente des instructions de la direction. Filmées par des Cgtistes, ces dernières ont pris contact avec les renseignements généraux pour savoir comment bloquer les images. Un détail qui montre bien que la tension existait dès les première heures.

Pour Ludivine Jullien "Magali Bourdoiseau s'était pourtant montrée rassurante lors de la dernière réunion en confirmant qu'il n'y aurait pas de baisse d'activité pour les salariés en CDI jusqu'en décembre"..."Mais le même jour deux salariées ont reçu une lettre de licenciement pour faute grave" ..."Les esprits se sont échauffés"... "il y a eu une réunion à l'union locale CGT le soir du 4 juin"...

"Nous ont aurait fait grève en septembre ou en octobre si l a situation ne s'était pas améliorée" explique Ludivine Jullien. "Quant à Bertrand Delamarre il nous a dit tout de suite qu'il ne prendrait pas le risque de venir négocier sur place pour se faire séquestrer"... "Il nous a garanti nos salaires jusqu'au 8"..."Après nous avons demandé de faire jouer le droit de retrait, notre sécurité dans l'entreprise ne pouvant pas être garantie". Aujourd'hui Ludivine Jullien, écœurée, n'est même pas prête à retravailler avec ses collègues et avoue en vouloir moins aux ressources humaines de l'entreprise qu'à la CGT. "Car on va fermer maintenant, c'est certain et c'est la CGT qui en portera la responsabilité".

Les choses ne sont certainement pas si simples. Au beau milieu de la crise il devient difficile de savoir qui manipule qui ? Et nous, journalistes, qui  nous utilise ?

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

8 réactions sur “SOCIAL Grève chez Call Expert les syndicats se renvoient les responsabilités”

  1. Je ne suis pas gréviste, je reviens de CP et personne ne m’a empêché de me rendre à mon poste ! Que ce soit physiquement ou psychologiquement !

    Si les salariés on peur pour leur sécurité (ce qui est infondé) pourquoi ne pas faire venir des vigiles à Alès plutôt que sur Abeville ?!

    Une belle embrouille financière tout ça ! De toute façon, tout le monde perdra son boulot au final !

  2. Rappelons également que c’est un conflit social pour les EMPLOYÉS ! Il faudrait que les syndicats comprennent que c’est notre avenir qui se joue ! Leur gue-guerre inter-syndicale…….. Ce n’est ni le lieu ni le moment pour l’entretenir !

  3. C’est archi faux !! ( cf : ludivine Jullien ) depuis mercredi la direction a déserté les lieux comme le dit si bien Valentin pourquoi ne pas apeller des vigiles ou la sécurité ça n’a pas été fait car aucune agression physique ou psycho ne se fait sur place .
    Facile de commenter quand toi réprésentante syndicale tu n’es même pas venu sur le site et encore mieux tu mangais à la table de la direction .
    Pourquoi certaines personnes ont été conviés et d’autres non ?? c’est quoi les critères de sélection ??
    Encore une fois on traite les individus ( sal comme de la merde !!

    1. ( salariés, pardon )
      ET depuis quand Melle Julienn est responsable de la CFDT à call expert, et oui c’est mieux de demander à bloquer les images qui ont été filmés au resto car ne pas suivre le mouvement c’est une chose mais manger à la table de la direction s’en est une autre …. tout le monde est dans le même bateau !!

      Bcp de salariés voulaient travaillés et ce depuis mercredi et personne n’aurait bloquer qui que ce soit c’est la direction qui a décidé de tout bloquer on a pas eu le choix .

      Ils n’ont même pas pris le temps de révenir ne serait ce les BTS en alternance c’est eux mêmes qui ont appelés leur écoles une fois sur place !!

      HONTE !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité