A la uneActualité générale.Actualités

APPEL 18 JUIN. Hommage à l’homme de la France libre

La France libre l'adopta pour symbole suite à la proposition de Lorrain et vice-amiral Émile Muselier  faite à de Gaulle, le 1er juillet 1940, pour lutter contre la croix gammée. Le symbole a été adopté ensuite par tous les Français libres et figurera sur de nombreux insignes.
Croix de Lorraine. La France libre l'adopta pour symbole suite à la proposition de Lorrain et vice-amiral Émile Muselier faite à de Gaulle, le 1er juillet 1940, pour lutter contre la croix gammée. Le symbole a été adopté ensuite par tous les Français libres et figurera sur de nombreux insignes. D.R/C.M

"La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre. Les gouvernements ont pu capituler, cédant à la panique, oubliant le leur, livrant le pays à la servitude. Mais le dernier mot est-il dit ? (…) Non ! Car la France n'est pas seule, voici quoi qu'il arrive la flamme de la Resistance française qui ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas", scande Tess, une élève de  3ème B de l'Institut d'Alzon, reprenant l'Appel du 18 juin 1940 du général De Gaule.

Ce matin, la classe politique nîmoise a rendu hommage au Monument des Martyrs de la Résistance au héros de la Résistance, qui depuis Londres a redonné l'Espoir à cette France de la seconde guerre mondiale, étreinte par l'Allemagne nazie. Cet appel redonna de la vivacité aux résistants français, aux justes qui, dans les paroles du Général voyaient une issue du conflit grâce au concours britannique et à l'appui technique américain.

Dans un mouvement général, le sous-préfet, le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, le député européen Franck Proust et le vice-président du conseil régional Jean-Paul Boré se sont souvenus du passé douloureux de la France et de ces courageux "venus de tous les continents, issus de toutes les cultures" qui se sont battus, avec ardeur pour défendre les valeurs de la France, celle de la liberté, de l'égalité et de la fraternité et s'opposer farouchement aux thèses racistes, discriminantes et meurtrières du nazisme.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “APPEL 18 JUIN. Hommage à l’homme de la France libre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité