Actualité générale.Actualités

THYM Une nouvelle filière agricole s’organise autour de l’entreprise Arcadie

DSCF7244
Bernard Kimmel créateur de l'entreprise Arcadie à Méjannes-lès-Alès et vice-président de Sud et Bio. Photo DR/RM

La première campagne significative du thym issu du projet de développement d'une filière PAM (Plantes Aromatiques et Médicinales) en Languedoc-Roussillon se termine . Ce projet concerne actuellement une dizaine d'exploitations, dont cinq en production sur une vingtaine d'hectares situés en grande partie dans les communes autour d'Alès : Allègre les Fumades, Lussan, Massillargues, Brouzet, Servas...  autour de la ferme expérimentale de St Etienne de l'Olm initiée par l'entreprise Arcadie à Méjannes-lès-Alès qui commercialise ces plantes sous les marques “Cook” et “L’Herbier de France“. Son créateur, Bernard Kimmel, également le vice président de l'interprofessionnelle Sud et Bio qui pilote de  l'installation de la filière PAM en Région nous en rappelle l'historique et les enjeux.

"Depuis 5 ans nous connaissons des problèmes en bio tant dans la qualité que dans la quantité de nos approvisionnements à distance, ce fut le cas par exemple avec le thym en provenance de Turquie. Nous nous sommes donc posés la question de produire sur place, au moins pour ce qui semblait possible : thym, romarin, sarriette, sauge, origan. Nous avions déjà un partenariat sur le terrain et dans nos achats avec une autre entreprise utilisatrice de plantes, Golgemma située dans l'Aude." Côté producteurs le CIVAM a mis en place des actions de sensibilisation et de formation. Pendant ce temps les entreprises de transformation (Elan Bio) et l'association des producteurs (FRAM) se rapprochaient pour créer Sud et Bio dont l'une des commissions concerne les  plantes aromatiques. Il restait à Arcadie à contractualiser les productions avec les producteurs de BGM (Bio Gard Méditerranée).

Mais Arcadie et Bernard Kimmel vont s'engager plus en avant dans ce projet en devenant eux même producteurs d'une dizaine d'hectares sur une ferme à St Etienne de l'Olm. Ferme expérimentale puisque que couplée à un bâtiment de 600 m2 en location dans le centre du village destiné à la transformation après récolte. Concrètement la ferme répond à trois besoin : produire (et en constituer le cahier des charges encore mal connu), transformer (et contrôler ainsi la qualité), chercher (les variétés utiles et créer à terme un thym régional). Avec plus de 150.000€ d'investissement en machines, cette ferme est un dispositif essentiel de la filière puisqu'elle permet au producteur d'amener sa production pour les étapes du séchage, du battage et surtout du triage qui nécessitent des investissements importants voire impossible dans le cas d'une exploitation pour le triage.

Le enjeux d'une telle filière sont importants. "En terme de potentiel, La région dispose d'un terroir de garrigues infiniment plus grand qu'en PACA et pour  l'instant sur le thym tous les essais de culture ont été positifs" explique Bernard Kimmel. En terme de besoin, on estime à 200ha les cultures de plantes nécessaires en région, une centaine d'hectares  pour les simples besoins d'Arcadie !" Pour la seule culture du thym Arcadie à déjà besoin de 10 tonnes/an sur un produit en pleine croissance, et nous parions déjà sur 20tonnes/ans" commente Bernard Kimmel . "L'enjeu de la filière est de proposer sur le marché une palette large de thyms à partir des différents chémotypes et de leurs usages pratiques. Compte tenu de la pénurie en approvisionnement en qualité et en bio, ce marché ne peut que se développer de manière exponentielle au niveau national !"

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “THYM Une nouvelle filière agricole s’organise autour de l’entreprise Arcadie”

  1. Bjr achetez vous le thym je travaille actuellement avec lamprien a senas mais trop loin je cherche a me rapprocher de chez moi.
    Je ceuilles thym romarin laurier etc
    Je fait des bouquets ou en vrac !
    Merci de me répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité