A la uneActualité générale.Actualités

GENDARMERIE. Emotion et fierté après les départs du Commandant Lointier et du Capitaine Bruno

D.R/C.M
D.R/C.M

Hier, en fin d'après-midi, quelques dizaines de gendarmes, d'élus locaux et de "simples civils" ont convergé vers le château de Vestric-et-Candiac, à l'occasion de la cérémonie de départ du Chef d'escadron Lointier et du Capitaine Bruno, tous deux de la brigade de Vauvert.

La foule, mi-civile, mi-militaire, était toute apprêtée pour rendre hommage à ces serviteurs de l'état qui "se sont investis sans compter, avec humour et humilité". Des qualités  indispensables pour gérer l'une des plus grosses compagnies de France "non pas par son  effectif (NDLR : 150 militaires du département), mais par son nombre de délits avec 6550 crimes et délits constatés en 2012", détaille le colonel Poty.

Le Chef de l'escadron Lointier : Le grand saut dans la vie civile 

D.R/C.M
D.R/C.M

Premier à prendre la parole, le Chef d'escadron Lointier. Le commandant a d'abord vanté les louanges du Capitaine Bruno, avant que le Colonel Poty ne glisse quelques mots à son égard pour saluer le parcours d'un homme "qui depuis 18 ans est au service de l'état". Diplômé de la prestigieuse école militaire de Saint-Cyr, l'officier Lointier est passé par les Landes, a dirigé la Garde Républicaine avant de prendre la tête de la compagnie de Rosny-sous-Bois pour finir dans le Gard. "Ce que je retiendrai de vous, c'est l'intensité des relations humaines", déclare le Colonel Poty, avant d'évoquer le courage de celui qui "a franchi le rubicon" en raccrochant l'uniforme pour plonger dans une vie civile plombée par la crise économique.

Le Capitaine Bruno : L'escale Argentine

D.R/C.M
D.R/C.M

"Vous vous êtes investi sans compter, avec humour et humilité", introduit le Chef d'escadron Lointier, pour saluer le parcours de ce Capitaine "à la personnalité attachante". Chargé de la police judiciaire à Chantilly, le Capitaine Bruno a débarqué en 2010 à Vauvert. Aujourd'hui, il s'envole à 12.000 km dans la capitale argentine pour devenir attaché à la Sécurité Intérieur auprès de l'Ambassade de France. Un retour aux sources pour lui et sa famille, sa femme étant originaire d'Amérique latine.

A l'instar de l'ensemble des officiers de la campagne de Vauvert, les gradés ont salué sans exception le travail de ces serviteurs de l'état, pompiers, gendarmes et policiers, sans oublier les élus locaux avec qui "nous avons une coopération très constructive". Le Colonel Poty a enfin annoncé l'arrivée, le 1er août, du commandant Montet, une bretonne qui prendra la tête de la compagnie de Vauvert. Ce sera la deuxième femme du département à gérer une compagnie.

Tony Duret et Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité