ActualitésFaits DiversJustice.Polémique.PolitiquePolitique.

JUSTICE Le maire d’Arcangues refuse de marier un couple homosexuel : Le comité Idaho attaque

Alexandre Marcel, le président du Comité Idaho France. Photo DR/S.Ma
Alexandre Marcel, le président du Comité Idaho France. Photo DR/S.Ma

Le Comité Idaho France engagé dans la lutte contre l'homophobie a annoncé, dans un communiqué de presse, engager une action en justice à l'encontre de Jean-Michel Colo. Le maire divers droite d'Arcangues (Pyrénées-Atlantiques) refuse de célébrer l'union de Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel, un couple qui a célébré ses seize années de vie commune. "Le Comité Idaho France ne comprend toujours pas la discrimination faite par Monsieur le maire et les élus qui le soutiennent. Monsieur le maire les discriminations en raison de l'orientation sexuelle ne sont pas des choix, mais des délits" lance le président du comité, l'Alésien Alexandre Marcel, rappelant "l'article 7 de la Déclaration universelle des droits de l'homme adopté le 10 décembre 1948  à Paris au Palais de Chaillot : Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination."

Ainsi, "le Comité Idaho France annonce qu'une action de justice sera introduite par Maître Zefman, avocate au barreau de Paris, conseil du comité IDAHO France et de Jean-Michel Martin ainsi que Guy Martineau-Espel, couple victime d’Arcangues. Le comportement du maire d'Archangues et de son conseil municipal trahissent une nouvelle fois les valeurs de la République. La circulaire du ministre de l'Intérieur  Manuel Valls (sur "les conséquences du refus illégal de célébrer un mariage de la part d’un officier d’état civil », Ndlr) doit être appliquée par les préfets."

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “JUSTICE Le maire d’Arcangues refuse de marier un couple homosexuel : Le comité Idaho attaque”

  1. Mais s’ils ne peuvent pas se marier a Archengues , ils n’ont qu’a aller se marier dans une autre ville sans faire tout ce foin !!!

    1. Sauf que la loi impose que le mariage ait lieu sur la commune de domicile d’un des deux mariés. Et en l’occurence, les deux habitent à Arcangues. Et puis de toute façon, pourquoi devraient-ils être obligés « d’aller voir ailleurs » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité