PolitiquePolitique.

UNION EUROPEENNE. Franck Proust demande un moratoire de 5 ans sur les adhésions

Franck Proust. D.R
Franck Proust. D.R

A travers un communiqué le député européen et Premier adjoint au maire de Nîmes, Franck Proust se félicite de "l'adhésion de la Croatie au sein de l'Union Européenne". Ce 28ème état européen des Balkans est entré dans la famille européenne hier. "C'est un signe important en direction des pays des Balkans, ravagés par la guerre il n'y a pas si longtemps" explique Franck Proust, qui s'est opposé il y a peu à la relance des négociations pour l'adhésion de la Turquie, cet état qui, rappelons-le, a déposé une candidature d'adhésion au même moment que la Croatie, en 2003.

Pour autant, le député demande un "moratoire pour les 5 prochaines années"des adhésions dans l'Union Européenne, argumentant : " ces dernières années, 13 pays ont adhéré à l'UE, je pense que c'est beaucoup en peu de temps (…) on veut que les adhésions soient réussies et que pour cela nous avons besoin de temps."

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “UNION EUROPEENNE. Franck Proust demande un moratoire de 5 ans sur les adhésions”

  1. L’Union Européenne prive petit à petit les peuples européens de leurs libertés.
    UMP comme PS sont solidaires de cela.

    Les verbiages sans grand intérêt de ce parlementaire UMPS lambda n’effaceront pas les faits qui sont têtus.

    En revanche, il eut été intéressant aujourd’hui de demander à M. Proust s’il a voté ou non la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, leader du 1er parti du Gard et du grand parti souverainiste français.
    Monsieur Proust est-il pour la protection de la liberté d’expression ? Ou pour la protection d’un tabou verbal autour des prières de rues qui contreviennent à la laïcité ?

    Julien Sanchez
    Conseiller régional de Languedoc-Roussillon
    Délégué National du FN

  2. Quand une personne élue est poursuivie par la justice, il semble normal qu’elle réponde de ses actes, et ce n’est pas préjuger de la décision rendue.

    Si Marine Le Pen et le Front National étaient cohérents, ils auraient eux-mêmes devancés la levée de l’immunité parlementaire. C’est la moindre des choses quand on se veut être proche du peuple, parce que dans les mêmes circonstances, un citoyen lambda n’a pas d’immunité parlementaire et se présente devant ses juges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité