Actualité générale.Actualités

CORRIDA. Quand Arno Klarsfeld dénonce la tauromachie

D.R
Arno Klarsfeld. D.R

A travers un appel lancé sur le site du NouvelObs, le sarkozyste Arno Klarsfeld se positionne officiellement contre la corrida et demande à ce que l’article 521-1 du Code pénal qui réprime "les sévices graves et les actes de cruauté envers un animal domestique ou tenu en captivité" - qui exclu la tradition taurine "ininterrompue"- soit "garanti constitutionnellement".

Pour l'avocat franco-israélien : "La règle légale sur les corridas les autorisant est vouée à disparaître. Elle rappelle trop la règle en vigueur aux Etats-Unis avant la guerre de sécession, autorisant l’esclavage là où il avait existé, mais en excluant les nouveaux territoires ouverts à la colonisation". Et de rajouter : "Si l’homme a une conscience, il en va de même du taureau martyrisé dans l’arène ou du renard affolé et déchiré vivant par les chiens, pour le plaisir de cavaliers indifférents à la souffrance animale. (…) La corrida tout comme la chasse à courre sont voués à disparaître".

"De nombreux hommes politiques aiment la chasse et la corrida, mais ils aiment encore plus être en phase avec l’opinion publique", conclue Arno Klarsfeld. Pas certains qu'à Nîmes, l'opinion publique soit de cet avis…

C.M

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “CORRIDA. Quand Arno Klarsfeld dénonce la tauromachie”

  1. Avant la révolution française, chaque région avait son système juridique. Depuis la révolution, la loi est la même sur tout le territoire français. La loi qui dépénalise localement les corridas est une incongruité vouée à disparaître. Vivement la fin des cruautés envers animaux exposées en réjouissance publique.

  2. Les lobbies de la chasse et de la tauromachie sont largement représentés au sein du gouvernement mais aussi des régions et municipalités.Nombre d’aficionados sont a des postes clefs et blindent complètement la corrida.Pas moins de 5 propositions de lois ont été bloquées depuis 2004 par les pemiers ministres en poste.Bref la corrida financée avec des fonds public est imposées a la majorité par une minorité régionaliste et lobbiiste et ce totalement antidémocratiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité