A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.EconomieEconomie.Personnalités.PolitiquePolitique.Santé.Société

GARONS Manuel Valls confirme l’installation d’une base de la Sécurité civile à vocation européenne

P1090337Interrompu par un rapide aller-retour nocturne à Bretigny-sur-Orge (Essonne) où il s'est fait l'interprète, au beau milieu de la nuit, dans un décor apocalyptique, de la solidarité du gouvernement envers les victimes du déraillement du train Paris-Limoges, ainsi que de la reconnaissance de la Nation à l'égard des équipes de secours qui ont oeuvré des heures durant, le séjour de Manuel Valls dans le Gard, s'est poursuivi ce samedi matin. D'abord à Garons où le ministre de l'Intérieur a visité l'hôpital projetable de l'Escrim (Elément de la Sécurité Civile Rapide d'Intervention Médicalisée) et la plateforme de la Sécurité civile. Ensuite aux portes des Saintes-Maries de la Mer où il a partagé une ferrade dans une manade et animé un déjeuner républicain en compagnie de quelque 300 militants gardois du Parti socialiste.

Manuel Valls a découvert l'exposition consacrée aux missions de l'Escrim, aux côtés de Damien Alary, Alexandre Pissas, Françoise Dumas, Jean-Paul Fournier, Jean denat...
Manuel Valls a découvert l'exposition consacrée aux missions de l'Escrim, aux côtés de Damien Alary, Alexandre Pissas, Françoise Dumas, Jean-Paul Fournier, Jean denat...

A la faveur de cette matinée de travail partagée par de nombreux élu(e)s réunis derrière la députée Françoise Dumas, le président PS du conseil général du Gard, Damien Alary, le sénateur-maire UMP de Nîmes, Jean-Paul Fournier ou le conseiller régional Jean-Paul Boré, Manuel Valls a confirmé "son ambition pour le territoire et la Sécurité civile en France, En Europe et au-delà".  Ainsi, les avions et pompiers du ciel de Marignane rejoindront, dès l'été 2017, les services de la Sécurité civile installés depuis 1997 sur l'ex-base aéronavale de Garons, aujourd'hui occupée par le 503 ème Régiment du Train. "Avec ses installations vastes et adaptées, Garons constitue la première plateforme de la Sécurité civile par le nombre de ses personnels et de ses aéronefs. Toutes nos forces opérationnelles seront ainsi au centre de l'arc méditerranéen, de la France et de l'Europe", a ajouté le ministre de l'Intérieur, qui mise sur ces mutualisation et concentration de moyens pour bâtir "un projet de grande ampleur", autour d'un pool envié de savoir-faire et de technicité.

Le ministre Manuel Valls à l'heure de rendre hommage à la Sécurité civile et aux personnels du l'hôpital de campagne, géré par le SDIS 30.
Le ministre Manuel Valls à l'heure de rendre hommage à la Sécurité civile et aux personnels du l'hôpital de campagne, géré par le SDIS 30.

Dans cette perspective, Manuel Valls a nommé comme chef de projet un haut fonctionnaire, chargé d'élaborer la stratégie à mettre en oeuvre, aux côtés du préfet du Gard et les acteurs de ce vaste chantier. "Il déclinera et mettra en oeuvre le cahier des charges du déménagement dans le respect du dialogue social. Toutes les questions seront mises sur la table : techniques, opérationnelles, financières... sans perdre de vue que ce sera avant tout une affaire humaine". A portée de voix de ce quartier général européen de la Sécurité civile, desservi par une piste accessible aux gros porteurs, plusieurs entreprises industrielles de l'aéronautique - à commencer par la société Sabena - assurent déjà la maintenance et l'entretien des bombardiers d'eau.

Manuel Valls s'entretenant  avec des sapeurs-pompiers sous les installations de l'Escrim qui compte une équipe d'élite de médecin,s, chirurgiens, anesthésistes, infirmiers, aide-soignants...
Manuel Valls s'entretenant avec des sapeurs-pompiers sous les installations de l'Escrim qui compte une équipe d'élite de médecin,s, chirurgiens, anesthésistes, infirmiers, aide-soignants...

En marge de cette visite des installations de Garons, Manuel Valls a découvert l'hôpital français de la sécurité civile, créé, il y a 25 ans de cela,  à l'initiative du Service départemental d'incendie et de secours du Gard, de son médecin-chef  Thierry Prunet et de Damien  Alary, alors jeune conseiller général de Saint-Hippolyte, promu président de la commission administrative du SDIS.

Echange de présents et signature du livre d'or pour Manuel Valls et Damien Alary.
Echange de présents et signature du livre d'or pour Manuel Valls et Damien Alary.

Cette installation projetable d'une centaine de lits est une structure hospitalière médico-chirurgicale et obstétricale, capable de dispenser des soins médicaux et chirurgicaux à une population victime d'un sinistre ou d'une catastrophe humanitaire. Ambassadeur d'u comportement et du savoir-faire médical français, il a été déployé à ce jour sur une vingtaine de missions : Arménie, Sri-Lanka, Haïti, Iran, Turquie, Algérie, Sumatra... Sa dernière mission, en 2010 pour le tremblement de terre en Haïti.  72 hommes, sapeurs-pompiers gardois et personnels militaires sont affectés à cet hôpital de campagne, financé par des crédits d'Etat, mais confiant au Conseil général du Gard et à son satellite, le SDIS présidé par Alexandre Pissas (Bagnols-sur-Cèze) et dirigé par le colonel Christian Simonet,  la formation et la mise à disposition des personnels, ainsi que l'entretien et la gestion des équipements.

Photo-souvenir pour les personnels médicaux de l'Escrim, aux côtés de leur miçnistre de tutelle, Manuel Valls, et d'élus gardois..
Photo-souvenir pour les personnels médicaux de l'Escrim, aux côtés de leur ministre de tutelle, Manuel Valls, et d'élus gardois.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “GARONS Manuel Valls confirme l’installation d’une base de la Sécurité civile à vocation européenne”

  1. Ces initiatives offrent un potentiel d’avenir important pour notre département. Je salue le travail de l’Escrim , ainsi que le SDIS et tout le personnel compétent qu’ils rassemblent. On remarquera la présence discrète de Max Roustan, qui n’est mentionnée dans l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité