A la une

FESTIVAL La chanson qui rend les gens intelligents à Barjac

DSCF8002
Joffroi, Dix huit ans de Festival Chansons de Parole à Barjac. Ph DR/RM

Le Festival Chansons de Parole qui a commencé samedi à Barjac se poursuivra jusqu'au jeudi 1er aout (voir ici le programme complet). Revenons sur cette aventure avec son directeur artistique Jofroi : "Pour moi qui chante depuis quarante ans, qui vit ici depuis vingt ans et qui ai monté le premier festival à Barjac il y a 18 ans, cet hommage à Léo Ferré qui tirait sa révérence il y a vingt ans porte forcément un regard vers l'ensemble de ces années. Le Festival de Barjac c'est le rendez-vous de cette chanson là remplie de poésie et d'humeur, cette chanson qui rend les gens intelligents. Certes il y a quelques locomotives, comme Anne Sylvestre qui est aujourd'hui la marraine du Festival après Jean Ferrat, et aussi des personnalités connues. Mais ces gens ne sont pas dans le show-bizz. Ce sont des gens qui se sentent tous responsables de ce qui se raconte, des rebelles aussi, souvent."

"De toutes les façons cette chanson là est en résistance parce que la société culturelle et les médias sont tous branchés sur ce qui fonctionne. C'est l'argent et la compétition qui domine. Petit à petit, les lieux où on pouvait l'entendre ont disparu. Beaucoup de jeunes chanteurs sont partis vers le divertissement dans les années 90 à 2000, Mais depuis le début des années 2000, on retrouve des jeunes qui ont une manière d'écrire bien à eux et qui se font entendre dans de nouveaux lieux : des appartements ou des très petites salles. L'arrivé d'Internet modifie aussi la donne. S'il est certain que toute la communication en profite, comme c'est le cas pour ce festival, le fait que ce soit plus simple de se produire ne résoud pas tout. En effet il apparaît des phénomènes qui ne fonctionnent que sur Internet, ce qui ne veut pas forcément dire que cette chanson là rencontre un public vivant. Il faut donc rester attentif à cette évolution."

Sur un plan pratique, monter ce festival à Barjac n'est pas facile. il y a peu de structures existantes et nous devons tout louer. Le chapiteau n'est pas non plus une bonne solution à terme, surtout quand il fait chaud. Donc nous réfléchissons toujours à comment faire évoluer ce festival dans la durée. Cette année , en plus du coup de chapeau à Ferré, nous avons la volonté de faire vibrer la francophonie toute entière. Samedi avec la fanfare c'était la Belgique dans sa splendeur. Il y a le Québec avec Alexandre Poulain par exemple ou encore la Suisse  avec Yvette Théraulaz que les français connaissent peu. Chaque festival apporte son flot de nouveautés.

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “FESTIVAL La chanson qui rend les gens intelligents à Barjac”

  1. Un festival d’une grande qualité avec un grand nombre d’artistes qui gagnent à être connus!!

    Quel regret de m’y être pris trop tard pour les ogres!! En tout cas, longue vie à vous

  2. un super festival où j’ai même chanté, avec mon groupe vocal, la 1ére année hommage à Léo Ferré. Et Joffroi un sacré bonhomme qui dirige ce rassemblement avec des artistes hors show biz avec des talents confirmés et à découvrir

  3. l’envie d’y aller,et de participer,n’est pas une reconnaissance d’un déficit j’espère,une dose d’intelligence dont on serait bénéficiaire au guichet???????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité