Actualité générale.ActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

SARKOTHON. Christian Bourquin, président PS du Languedoc-Roussillon fait un chèque de 150 euros à l’UMP !

D.R/
D.R/

Dans la grande collecte de fonds lancée par l'UMP, privé de quelques millions par le Conseil constitutionnel, la droite a bénéficié d'un insolite soutien. Le président PS de la région du Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin, a fait un chèque de 150 euros à Jean-François Copé. Le tout, livré dans une lettre à l'attention du patron de l'UMP.

Dans sa missive, Christian Bourquin met en avant sa qualité "d'élu de la République" et de "responsable politique" qui "ne peut se résigner à voir disparaître un parti qui contribue, à sa façon, à la structuration de la vie démocratique et citoyenne".

Dans les coulisses et même en public, le don de Christian Bourquin fait sérieusement jaser au PS. De la ministre de la Justice, Christiane Taubira au patron du PS Harlem Désir, les éléphants du parti à la rose auraient préféré que l'argent soit dépensé autrement : dans " des bonnes oeuvres" ou pourquoi pas dans le "parrainage d'un enfant" malgache.

Dans sa lettre, le président a ajouté ceci : "Je sais que dans les mois qui viennent s'ouvrent des périodes électorales de la première importance pour notre pays et nos concitoyens". C'est à se demander si le don gratuit existe réellement…

C.M

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “SARKOTHON. Christian Bourquin, président PS du Languedoc-Roussillon fait un chèque de 150 euros à l’UMP !”

  1. espérons qu’il s’agisse d’un chéque au nom de Bourquin et non du Languedoc-Roussillon. Ils sont tellement nombreux à ne plus faire la différence entre les caisses nos chers élus…

  2. çà c’est invraisemblable,
    je ne suis « plus » près de voter pour ce genre de type ni de voter du tout d ‘ailleurs .
    Ca suffit les conneries au nom de la pluralité démocratique .
    Et avec quel sous il a fait çà ? sous quel statuts ? si c ‘est sous le nom de président de région c ‘est avec nos impôts alors je propose à un collectif de citoyens de déposer une plainte …..

  3. Moi, plus rien m’étonne… Quand on pense qu’un maire communiste (celui de La Grand’Combe)a accepté qu’une entreprise fasse travailler des ouvriers un 1er Mai sur un chantier municipal, je ne m’étonne plus de rien!!! Avec eux, tout est possible même ce qui semble impossible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité