A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

NÎMES. Belle moisson touristique pour juillet mais…

D.R/C.M
Le Festival des Arènes de Nîmes a fait carton plein en enregistrant 90.067 entrées. D.R/C.M

95.000 entrées pour le Festival des Arènes, 40.000 tickets pour les musées et 29.000 visites à l'office du tourisme… Dans un amer breuvage de chiffres, la municipalité s'est félicitée de "l'excellente fréquentation touristique" pour le mois de juillet.

Jean-Marc Soulas, conseiller municipal délégué aux festivités. D.R/C.M
Jean-Marc Soulas, conseiller municipal délégué aux festivités. D.R/C.M

Ce matin, le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier, la présidente de l'office du tourisme, Mary Bourgade et Jean-Marc Soulas, conseiller municipal délégué aux festivités, avaient le sourire vissé aux lèvres. La raison ? "Les excellents chiffres de la fréquentation de ce mois de juillet". Gare donc aux persifleurs : "Celui qui dit qui ne se passe rien à Nîmes l'été n'a pas vu les chiffres", tacle Jean-Paul Fournier... Aux concernés de se sentir visés !

Le mois dernier, il faut bien admettre que la programmation événementielle de Nîmes était bien garnie. Et c'est sans grande surprise les concerts dans les Arènes qui ont dopé ce premier bilan de la fréquentation en enregistrant 95.067 entrées. Dans le top 3 des artistes les plus écoutés, on retrouve les incontournables Depeche Mode (11.562 entrées), Johnny Halliday (11.331 entrées) et les deux légendes du rock Patti Smith et Neil Young (10.898 entrées). Et à Jean-Marc Soulas de faire remarquer que si "le concert de Depeche Mode ne s'est pas amorti sur les recettes", le groupe a par sa présence conforté la ville de Nîmes dans sa dimension "festive et prestigieuse".

De leurs côtés, les musées ont fait carton plein : 48.444 entrées, "avec un pic de fréquentation pour le musée des Cultures Taurines et ses 4346 entrées", se félicite Jean-Paul Fournier. La Nuit des Jardins a aussi connu son petit succès en drainant 10.238 personnes, dont 2.437 entrées pour le chanteur Christophe Maé qui décroche la palme d'or de la fréquentation. Après cette première ciguë numérique, l'office du tourisme a confirmé la tendance avec "une augmentation de la fréquentation de 10% dans nos agences", annonce Mary Bourgade. Soit 20.027 personnes, "dont 54% de Français et 46% d'étrangers", précise la présidente de l'organisme municipal, évoquant par la même occasion l'affluence lors des Jeudis de Nîmes "qui attirent un large public".

Retombées économiques ? Avec un tel succès qu'en est-il des retombées sur l'économie locale ? Les services municipaux sont actuellement en train de sonder les commerçants… Et visiblement les avis sont mitigés. Si du côté de l'hôtellerie ont a plutôt tendante à se frotter les mains, du côté des restaurateurs ont fait grise mine : "vous savez, c'est encore la crise. Les gens ne dépensent plus", nous confie plusieurs restaurateurs de l'Esplanade et de l'avenue Feuchères. Un sandwich acheté au supermarché au lieu d'une bonne brandade de morue à la brasserie du coin ? Si les touristes aiment bouger, ils savent aussi rationaliser leurs dépenses…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “NÎMES. Belle moisson touristique pour juillet mais…”

  1. Nimes était en effet plein cet été. Après les touristes je suis désole mais les jeudis on se bat pour avoir une place en terrasse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité