A la uneActualité générale.ActualitésDu côté d'AlèsSorties Gard

TRABUC : La grotte qui vit au fil de l’eau prépare une nocturne

DSCF8440
Au plafond de la grand salle de la grotte du Trabuc, des ailes de papillons. Photo DR/RM

Dans quelques jours, le 14 août de 20h à 23h00, les grottes du Trabuc ouvriront une nouvelle fois leurs entrailles en soirée pour la dernière nocturne de l'été animée cette fois par des conteurs. En attendant, les visiteurs d'août ont pris la suite de ceux  de juillet et se pressent pour découvrir la grande cascade, les ailes du papillon ou les 100.000 soldats qui figurent parmi les trésors du Trabuc...

L'accès à la grotte, à Mialet. Ph DR/RM
L'accès à la grotte, à Mialet. Ph DR/RM

La grotte du Trabuc est bien vivante... et cela se voit puisque même à cette période de l'année l'eau qui coule en ses bassins continue son travail archi-millénnaire. C'est au spéléologue G. Vaucher, aidé de ses fils, Marc et Olivier que l'on doit l'exploration d'une grande partie des galeries visitées aujourd'hui. Bien que celles-ci aient été connues avant et qu'il faille attendre 1950 pour que le percement d'un tunnel par le haut facilite l'entrée du public. Ce n'est d'ailleurs qu'en 1974 que la municipalité de Mialet construira une route pour y accéder.

Dans la première salle. Ph DR/RM
Dans la première salle. Ph DR/RM

Aujourd'hui les touristes peuvent laisser leur véhicule à l'entrée de la grotte où a été construit un vaste hall d'accueil abritant la billetterie, la cafétéria, et la boutique. Un espace très apprécié en demi saison et les jours de mauvais temps (jour d'affluence dans les grottes) puisque la grotte est ouverte quasi en continu de février à novembre. Au fond du bâtiment, le public entre toujours par le tunnel percé en 1950 pour s'enfoncer en empruntant des escaliers métalliques jusqu'à une première vasque. Derrière on devine la masse de pierre qui constitua un cul de sac pour G. Vaucher l'obligeant à un parcours de quelque 20 heures pour retrouver le jour.

Combien de milliers d'années encore pour qu'elles se rejoignent ? Ph DR/RM
Combien de milliers d'années encore pour qu'elles se rejoignent ? Ph DR/RM

De là , le visiteur va de découverte en découvertes, accompagné par le guide qui fournit les explications sur la formation des concrétions, l'apparition des couleur dues à la présence de fer (rouille), de manganèse (bleu) ou de calcite (blanc), de la rencontre (improbable à l'échelle de notre temps) entre la stalactite et la stalagmite pour former un jour une colonne...

DSCF8394
L'eau ruisselle en cascade souterraine. Ph DR/RM

Après avoir admiré une cascade souterraine, quelques 45 mètres plus bas les visiteurs sont confronté à une énigme : celle des 100.000 soldats, une forme unique de concrétion dont les scientifiques n'ont toujours pas percé le secret de la formations et qui ressemble à une armée lilliputienne à l'abri d'une muraille.

L'armée des 100.000 soldats qui reste une énigme. Ph DR/RM
L'armée des 100.000 soldats qui reste une énigme. Ph DR/RM

Mais c'est sur le chemin du retour que les touriste sont invités à découvrir l'une des plus grandes salles de la grotte. Gardée par un petit lac aux eaux claires (Le Lac de Minuit), la salle donne à découvrir, selon l'éclairage progressif actionné par le guide des, "méduses orgues ", des "ailes de papillons" aux bordures irisées, ou encore "une robe de mariée", des trésors d'esthétique alliant puissance et légèreté, force et finesse.

Le "Lac de Minuit" et sa "Méduse". Ph DR/RM
Le "Lac de Minuit" et sa "Méduse". Ph DR/RM

Et ce n'est là qu'une partie des trésors du Trabuc ; plus de 12 kms de galeries non aménagées sont encore à découvrir, de manière plus sportive cette fois dans un circuit de trois heures à la limite de la spéléologie (sur réservation). Un autre parcours "safari" de plus de cinq heures permet aux plus audacieux d'effectuer "la grande traversée" dans l'esprit du cheminement  réalisé en 1945 par G. Vaucher.

Détail du plafond de la grande salle du Trabuc. Ph. DR/RM
Détail du plafond de la grande salle du Trabuc. Ph. DR/RM

Renseignements Grotte de Trabuc 30140 Mialet Tel 04 66 85 03 28. www.grotte-de-trabuc.com

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “TRABUC : La grotte qui vit au fil de l’eau prépare une nocturne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité