A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

REFORME RETRAITES. Les syndicats appellent à la grève le 10 septembre

D.R/C.M
D.R/C.M

La rentrée sociale débute sur les chapeaux de roues…  La semaine prochaine, la CGT, FO, FSU et Solidaires descendront dans les rues pour dénoncer la réforme des retraites du gouvernement Ayrault. Dans le Gard, les syndicats appellent les salariés à se mobiliser. 

Les syndicats de nouveau dans la rue ! Le 10 septembre, la CGT, FO, Solidaires et FSU appellent "tous les salariés à se mobiliser" contre la réforme des retraites dessinée par le gouvernement Ayrault. Un appel national, largement relayé au plan local, avec ce slogan : "Pour sauver les retraites, augmentation générale des salaires, création d'emploi et meilleure répartition des richesses".

La réforme, présentée la semaine dernière par le Premier ministre a pour objectif de concilier patrons et salariés : hausse progressive des cotisations salariales et patronales de 0,15 points par an jusqu'en 2017 et allongement de la durée de cotisation d'un trimestre tous les trois ans après 2020. Exit donc une hausse de la CSG ou l'augmentation, ô combien symbolique, de l'âge légal de départ à la retraite. Un compte pénibilité devrait même être mis en place à partir de 2015.

Hélas l'effet escompté par l'exécutif n'a pas été effectif… "Nous sommes en désaccord total face aux dispositions prises", lance d'emblée Gilles Besson, secrétaire général FO Gard. Et d'ajouter :  "Cette contre réforme entérine la réforme Fillon". Les socialistes apprécieront.

C'est donc pancarte à la main et porte-voix dans l'autre que les opposants gardois s'élanceront, dans une semaine, des Jardins de la Fontaine direction la préfecture, où une rencontre est prévue à 17h avec le préfet du Gard, Hugues Bousiges. A Alès, une manifestation est prévue le matin, à 10h.

Maternelle."L'argument de la durée de vie qui s'allonge est un argument de cours de maternelle ! On vit peut-être plus vieux, mais en mauvaise santé", s'insurge Gilles Besson. Et à Simon Gévaudan, secrétaire départemental et confédéral CGT, d'ajouter chiffres à l'appui, : "L'espérance de vie en bonne santé régresse depuis 2008. Pour les hommes elle est fixée à 62,7 ans et pour les femmes 63,4 ans, selon une étude de 2011". Pour les responsables syndicaux pas de doute  : un allongement de la durée de cotisation conduit "inévitablement à une baisse des pensions". "Les salariés usés par le travail ou les séniros au chômage seront obligés de partir avant (…) Et cette baisse de pension incitera les travailleurs à cotiser auprès d'organismes privés. C'est la fin des retraites par répartition", s'inquiète Freddy Bauducco, secrétaire départemental de la CGT.

Souvent taclés de reboussiés, les syndicalistes avancent différentes solutions pour combler les caisses de la Sécurité sociale. "Il faut que cela passe par l'emploi", martèle Freddy Bauducco, affirmant "qu'un million de chômeurs en moins, c'est cinq milliards de cotisations en plus". "Il faut aussi aller chercher l'argent là où il est, en taxant les revenus financiers et les actionnaires", lance Gorges Carbonnell, secrétaire général adjoint de l'Union départementale FO, appelant de nouveau à cette sempiternelle "meilleure répartition des richesses (…) On rappelle qu'avant 1981, les salaires représentaient 73% de la valeur ajoutée, aujourd'hui ils ne représentent que 66%". A méditer.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “REFORME RETRAITES. Les syndicats appellent à la grève le 10 septembre”

  1. C’est d’une vraie alternative dont nous avons besoin sur ce sujet comme sur tous les autres.
    Oui les salariés doivent se mobiliser…avec les entrepreneurs contre les financiers.
    Je pense aux Jallatte, Pilpa, Shelbox, Call-expert…tous victimes du libéralisme pour alimenter les fonds de pensions, la bourse…un système.
    Au délà du 10 le Rassemblement appelle à la mobilisation pour une autre voie.

  2. Mobiliser qui, sachant que le mille feuilles des retraites fabrique selon les régimes des nantis qui se pavanent en croisières et d’autres faisant la manche aux restos du coeur, mobiliser la jeunesse qui vit dans la précarité ou celle du bunker anti-chômage de la fonction publique ?

  3. Fermé les frontières n’a jamais réglé les fermetures des boîtes et les licenciements, mondialisation ou pas. La vrai question c’est qui décide. Tant que les travailleurs ne remettront pas en cause la propriété individuel des moyens de productions, il n’y aura pas d’horizon pour les travailleurs qui vendent leur force de travail pour survivre. Les travailleurs ne sont pas destinés seulement à marner pour un patron ou un fond de pension.
    Il n’y a jamais eu de sauveur suprême ou de guide.
    D’ailleurs l’unité patron-salarié n’est qu’un leurre pour endormir le peuple, ce n’est qu’un slogan religieux.

  4. La dernière réforme est un leurre : une fois de plus et d’ailleurs comme les précédentes elle n’apporte RIEN – ne donne satisfaction à personne ne règle rien – c’est du provisoire et une porte supplémentaire qui reste ouverte à l’enlisement de notre système de retraite par répartition … il ne s’agit que d’un emplâtre de plus sur une jambe de bois … ! Personne de nos politiques… ne prend quelques risques qu’il soit quand s’agirait d’y remettre à plat l’ensemble de nos régimes de retraite tous confondus (ils sont nombreux….) dans un souci de justice sociale et d’équité : nous sommes tous sur le même bateau nous y avons tous les mêmes intérêts à y défendre …. mais pour nos Politiques et depuis fort longtemps prendre le risque d’y perdre son électorat et, le pouvoir en général (l’exécutif) prévaut sur celui d’y avoir la volonté réelle d’y solutionner de façon pérenne nos difficultés nous sommes une fois de plus les victimes d’un business politique qui fait abstraction totale d’une réalité –
    Nos Politiques droite ou gauche et de tous bords d’ailleurs …continuez à vous diviser, continuez à pédaler dans le vide et ne solutionnez surtout RIEN …. vous préparer l’avenir de la France de demain c’est votre rôle notez y que vous y ouvrez encore la porte aux extrêmes qui tirent profit de vos comportements – le raz le bol est omniprésent chez vos Concitoyens prenez en rapidement conscience soyez y constructifs et vrais …

  5. JE PARTAGE : « L’argument de la durée de vie qui s’allonge est un argument de cours de maternelle ! On vit peut-être plus vieux, mais en mauvaise santé“, s’insurge Gilles Besson. Et à Simon Gévaudan, secrétaire départemental et confédéral CGT, d’ajouter chiffres à l’appui, : “L’espérance de vie en bonne santé régresse depuis 2008. Pour les hommes elle est fixée à 62,7 ans et pour les femmes 63,4 ans, selon une étude de 2011“.

    En effet dans les entreprises on s’inquiète « c’est beaucoup dire… » des risques dits psychosociaux liés au travail avec grands tralalas… il s’agit seulement pour nos entreprises de se donner bonne conscience d’entrer dans le moule des conformités à coups de grandes propagandes et d’adopter le système si pauvre de la prévention dite des risques … ce sont des coups d’épée dans l’eau –

    Si nous devons bosser jusqu’à plus tard qu’il n’est utile à aujourd’hui (report de l’âge de départ en retraite) si en qualité de Sénior nous avons la « chance » d’y être encore en activité ceci dit usés, nous devrons nous en remettre si ça le fait plus tant physiquement que psychologiquement aux services de la Sécurité Sociale par exemple (déjà déficitaire) et à son détriment soit : au motif de maladie – accidents professionnels – maladies professionnelles voire invalidité et/ou incapacité, avec éventuellement le concours de notre assurance dite de prévoyance pour y survivre (assurance personnelle ou de groupe en entreprise) – une autre solution existe pour nos Séniors usés s’inscrire en qualité de demandeur d’emploi chez Pôle Emploi (déficitaire également)
    – Pour y être clair ce qui sera « économisé » en paiement de retraites reportées ou différées …… sera inéluctablement dépensé au détriment d’autres budgets services et régimes spécifiques tout autant déficitaires les uns que les autres !
    Sur le sujet de la pénibilité il s’agit d’un grand débat qui ne sera jamais juste et équitable : la fin d’une carrière professionnelle doit tenir compte de la pénibilité du travail accompli certes, mais ne doit pas pour autant y ignorer l’état de santé des Salariés Séniors que l’on va contraindre soit à travailler plus ou à devoir s’en remettre à la Sécurité Sociale pour maladie de fin de carrière ou au Pôle Emploi en qualité de vieux nanar qui n’est plus apte à bosser et dont on ne veut plus-
    bref, je ne vois pas bien du tout où peut se trouver la dite économie dans ces travers …. ! sinon détourner des « économies maquillées » sur la retraite au détriment d’autres organismes tout aussi déficitaires les uns que les autres ! parce qu’il faudra au minimum nous donner à manger et de quoi survivre : expliquez moi ! je ne comprends pas tout ………

  6. Afin de résorber les déficits fabriqués par les gouvernements successifs. Il serait intelligent d’aller piocher chez les quelques fortunes très productives qui culminent au classement du magazine Forbes… Avec les plus-values qu’ils tirent sur le dos des travailleurs/producteurs. Ceci pourraient rapidement résorber les soi-disant déficits. C’est ce système qui coûte chèr et qui détruit pas mal de chose. Avec tout ça, on peut créer des emplois et en extraire des cotisations allègrement sans faire mourir de faim ces pauvres riches. Résultat, on pourrait avoir une retraite digne pour tout le monde et au passage on baisserait le nombre de chômeur en diminuant le temps de travail de chacun. Mais ça, la classe dominante ne le veut pas. Les principaux candidats au pouvoir n’ont plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité