A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.PolitiquePolitique.

MUNICIPALES 2014. Jean-Paul Boré en campagne !

Jean-Paul Boré, tête de liste  de l'association TPNA (Tous pour Nîmes et son Agglomération).
Jean-Paul Boré, tête de liste de l'association TPNA (Tous Pour Nîmes et son Agglomération).

"Ca part de là", a scandé, hier soir, Jean-Paul Boré. Une véritable entrée en campagne, au cours de laquelle la tête de liste TPNA pour les municipales nîmoises a proposé un "débat" avec tous les prétendants au trône municipal.  

Il est fin prêt ! Hier, à l'occasion de la rentrée politique de l'association TPNA (Tous Pour Nîmes et son Agglomération) à l'hôtel Atria, Jean-Paul Boré s'est publiquement affirmé comme "un leader", avec dans le viseur "les municipales de 2014". Son ton, est visiblement moins policé à l'endroit des partis politiques qu'auparavant. Vantant les mérites de sa structure, qui depuis trois ans organise débats et autres réunions thématiques, l'ancien militant du PCF aujourd'hui vice-président de la région du Languedoc a présenté "TPNA" comme "une vrai force citoyenne. (...) On dérange car on incarne le renouveau combattu par les conservatismes de tout poil".

Feu. Sans jamais trop se mettre en avant - un vieil héritage communiste - Jean-Paul Boré s'est présenté comme "un chef" dont l'équipe présentera un projet en janvier prochain. Désireux de débattra avec "tous les candidats déclarés et maire sortant sur un projet pour la ville", il appelle à "dépasser les clivages inutiles au nom de l'intérêt général". Celui qu'on appellera bientôt "JPB", selon ses partisans, a fait savoir qu'il était "ouvert" à une union à gaucheReste à savoir autour de qui cette dernière se fera

Les paroles de Jean-Paul Boré font sérieusement échos auprès de son auditoire. Las des "guerres d'égos de la gauche", Jean-Yves déplore "toutes ces dispersions" qui émiettent l'électorat : "Regardez, même ici il y a moins de personnes qu'au début… Ces divisons découragent les gens". Un sentiment partagé par Philippe : "Tout cela fait surtout le jeu des extrêmes". A la menace frontiste, Jean-Paul Boré a une réponse toute préparée : "Commencer la campagne avec le spectre du FN n'est pas concevable". Et d'adresser un message aux partis politiques qui agitent le chiffon bleu marine :  "Cessez de jouer avec le feu !".

Lapsus ? "Mon collectif de campagne s'étoffe", poursuit Jen-Paul Boré, qui vient tout juste d'engager un responsable en communication… Et d'égrainer les futurs rendez-vous de l'association, avec le 24 septembre une réunion thématique sur l'urbanisme et le 1er octobre des propositions concernant l'avenir de la rue de la République. "Nous allons trouver les chemins du bien vivre", ajoute-t-il. La réunion d'hier soir a été aussi l'occasion de dévoiler quelques propositions sur un sujet ô combien sensible : la gouvernance de la ville.

Parmi les mesures phares : la constitution d'un comité indépendant chargé de contrôler l'action municipale. "Les élus étant corruptibles, comment s'assurer que le président de cette commission soit impartial", soulève une participante. Réponse immédiate d'Aurélien Alphonse-Layre, membre de la commission en question : "En effet, merci de nous ramener au concret. Nous sommes en train d'y réfléchir. (…) C'est une question en suspend qu'on essaie d'éluder… Heu pardon d'élucider". Lapsus révélateur ?

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

21 réactions sur “MUNICIPALES 2014. Jean-Paul Boré en campagne !”

  1. Avec Jean Paul FOURNIER, JPB est le seul candidat qu’on voit sur le terrain et qui travaille sérieusement pour les nîmois!
    Ca ferait un beau second tour des Municipales!

  2. Jean Paul est un bosseur mais il doit jouer collectif ! Face au danger du FN il faut s’unir avec ceux qui sont déjà élus sur Nîmes au suffrage universel !

  3. JPB est le candidat le plus sérieux a gauche et le seul avec un programme préparé avec de nombreux Nimois depuis plus de 2 ans. De plus il ne vit pas de la Politique, il en fait.

    Si l’on regarde les partis institutionnels c’est le vide sidéral, le marchandage des places et la course aux bonnes rémunérations. Il n’est que voir le triste spectacle UMP, UDI où tous cherchent à se positionner en sachant que beaucoup de Nimois auront oublié ces invectives et manœuvres d’ici quelque temps, une actualité poussant l’autre.

    1. Parce que vous croyez que jean Paul va vraiment se présenter aux municipales ? N’ayant aucune chance d’être élu maire, il va s’allier avec la Dumas pour ne pas déplaire au ps et être repris sur la liste de régionales en 2015. Faut pas être naïf comme ça ! JP est un élu qui veut le rester 🙂

    2. « Tous pour nîmes » veut être une association, en tout cas ses membres parlent comme les apparatchiks des partis politiques 🙂

  4. Jean paul Boré a fait le pari d’une politique nouvelle, fédérant au sein de l’association TPNA des hommes et des femmes venus de divers horizons, pour construire avec les nîmois et les nîmoises un projet visionnaire pour Nîmes et son agglomération, loin des clivages partisans et inutiles , dans l’intérêt général.

    Pour le moment, j’observe qu’il est le seul à travailler sur le terrain à la rencontre des citoyens, pendant ce temps les partis institutionnels locaux régalent les médias du spectacle affligeant des  » combinazione « .

    1. Jean Paul Boré fait plus de réunions pour exister que pour travailler son projet (dont on ne sait rien) il finira par s’allier avec les socialistes et laissera tomber son association.

  5. A la lecture de cet article, j’ai l’impression de ne pas avoir assisté à la même réunion publique! Alors que Jean-Paul Boré s’est adressé à un auditoire de plus de 300 Nîmois désireux d’un avenir meilleur, à travers un discours ambitieux présentant des propositions concrètes pour l’avenir de la cité, cette article minimise l’entreprise de TPNA en action depuis plus de 3 ans. Et de conclure sur un lapsus me parait être d’une médiocre appréciation surtout lorsque l’on sait que le sujet parlait d’éthique. J’ai envie de parler de code déontologique et sur ce point, je reste sur ma fin…

    1. Veritas, bonjour l’ouverture d’esprit ! On veut contrôler la presse ! Cela promet en Mairie ces méthodes staliennes !!

    2. Ou est le stalinisme à dire qu’un compte rendu s’étendant sur un lapsus ne rend pas compte d’une réunion publique d’une heure trente avec 300 personnes ??

      Quel rapport ???????????????

  6. Jean Paul Boré a crée son association pour existé après avoir été rejeté des communistes. C les socialistes qui l’ont fait élire conseillé régional, ca m’étonnerait qu’il se présente contre le PS s’il veut continué a être conseillé. Je plains les mecs de son association, car ils vont se retrouver tout seul.

  7. Et si JPB poursuit son chemin et ne fait pas alliance avec Dumas comme certains voudraient l’y contraindre, croyant qu’il fonctionne comme les autres, on peut espérer alors que la surprise lui apporte des voix car ils pourront alors comprendre qu’on à faire à un homme intégre, hônnete qui n’a que faire des stratégies politiciennes et qui fait de la politique avec son coeur et non pas pour son portefeuille…

    1. Veritas, Jean Paul, c’est « retenez moi où je fais un malheur ». En fait, il veut s’allier avec les autres parce qu’il a besoin des autres, mais en plus, je suis sûre que la Dumas est capable de le zaper!!! Il va finir sans rien!

    2. Mr Boré est sans doute intégre mais pas naïf. Après, c’est sûr qu’il a besoin de naïfs autour de lui … Bon courage Veritas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité