A la uneEcologie.EconomieEconomie.InsoliteMédias.Personnalités.Santé.Société

INSOLITE K Net Partage : un geste écologique pour entrer dans la solidarité

Laurent Gautier, Christophe et Jérôme Bouquet lors dela collecte des Canettes à la Grotte de la Cocalière
Laurent Gautier, Jérôme et Christophe Bouquet lors de la collecte des Canettes à la Grotte de la Cocalière. Ph DR/RM

"Nous sommes l'argument social qui aide les gens à trier à a récupérer leurs canettes" explique Laurent Gautier, président fondateur de l'Association K Net Partage située à St Nazaire près de Bagnols sur Cèze. Créée en 2009, L'association collecte en effet des fonds en recyclant des canettes en aluminium et les redistribue à des projets aidant des enfants atteints de maladies rares. Jeudi, en présence du réalisateur Sylvain Chomet, parrain de l'opération, la Grotte de la Cocalière, apportait sa contribution "en canettes" à ce projet.

K Net Partage qui collecte et distribue dans toute la France à déjà ainsi récolté près de 11 millions de canettes. "Nous communiquons sur le nombre de canettes et non sur leur valeur car nous ne voulons pas faire la différences entre la femme de ménages qui collecte quelques canettes et une grosse structure" explique Laurent Gautier. "L'an dernier nous avons pu faire un chèque à une association de Perpignan pour équiper quatre familles dont les enfants sont atteint de la même maladie de l'ordinateur qui leur est nécessaire. L'an prochain nous avons un projet en Corse".

L'ensemble des acteurs : Sylvain Chomet, la famille Bouquet, les Ets Ruegger et Laurent
L'ensemble des acteurs : Sylvain Chomet, la famille Bouquet, les Ets Ruegger et Laurent Gautier. Ph DR/RM

Un geste éco citoyen

La démarche est à la rencontre de l'écologie et de la solidarité, la valorisation des canettes permettant à la fois la collecte et le tri des déchets, mais également la récupération de l'aluminium. Parmi les partenaires "historiques" de l'association, on retrouve La Grotte de la Cocalière engagée dans l'aventure depuis quatre ans. "Outre le fait que nous possédions un vieux compacteur de cannette, nous sommes signataire de la charte européenne du tourisme durable mis en place par le Parc National des Cévennes auquel nous sommes associés. Cela nous engage dans un plan d'action très large dont un chapitre est consacré à la gestion des déchets. Ainsi à la Grotte de la Cocalière nous avons mis en place des colonnes de tri, nous récupérons les canettes, nous utilisons des couverts en bois..." explique Christophe Bouquet. Ils ne sont d'ailleurs pas  seuls dans cette démarche puisque la Bambouseraie ou encore le Train à Vapeur des Cévennes la pratiquent également.

Une chaîne de partenaires

Les canettes récupérées et compactées à la Cocalière sont collectées par les Ets Ruegger à Alès, centre de valorisation des déchets, qui effectue les opération de tri et de récupération. "Dans cette opération, chacun des partenaires joue son rôle et il le joue comme il veut" explique Laurent Gautier. les Ets Ruegger établissent les volumes collectés puis nous "fait un prix" qui tient compte de la nature de notre action. Ce jeudi la camionnette envoyée à la grotte de la Cocalière pour y collecter les canettes des deux dernières saisons a été remplie de plus de cinquante sacs. Le réalisateur Sylvain Chomet, parrain de l'opération s'était également joint à l'snesmble des  partenaires réunis à la Grotte de la Cocalière.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “INSOLITE K Net Partage : un geste écologique pour entrer dans la solidarité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité