Actualité générale.ActualitésFaits DiversJustice.Personnalités.Polémique.PolitiquePolitique.Société

ALÈS Benjamin Mathéaud réagit à l’attaque de Max Roustan pour diffamation

Benjamin Mathéaud, attaqué par Max Roustan pour diffamation, comparaîtra le 18 octobre prochain devant le tribunal correctionnel d'Alès. Photo DR/EB
Benjamin Mathéaud, attaqué par Max Roustan pour diffamation, comparaîtra le 18 octobre prochain devant le tribunal correctionnel d'Alès. Photo DR/EB

C'est de la part de Max Roustan, en qualité de président de l'Office public d'habitation Logis Cévenol et de l'Office lui-même représenté par son directeur Jean-Luc Garcia, que Benjamin Mathéaud, conseiller municipal, a reçu une citation à comparaître le 18 octobre au tribunal correctionnel d'Alès. Il est attaqué pour diffamation publique pour les propos tenus lors du Conseil municipal du 24 juin dernier, en parlant de la question de l'attribution des logements HLM : "Le problème majeur n'est pas l'isolation mais plutôt le piston qui y règne à tous les étages".

Ce vendredi 20 septembre, Benjamin Mathéaud livre ses premières réactions lors d'une conférence de presse : "Monsieur Roustan qui essaye de se faire passer pour une victime, c'est l'hôpital qui se fout de la charité car en matière de HLM, si il y a bien une personne qui a eu affaire avec la justice c'est lui. Une fois de plus, à chaque fois que quelqu'un exprime un désaccord sur la politique municipale, Monsieur Roustan n'apporte que deux réponses : l'insulte ou le dépôt de plainte. C'est une sinistre habitude qui s'inscrit dans sa volonté de vouloir museler toute l'opposition qui pourrait naître sur Alès. En cette rentrée peu valorisante pour lui, il tente de faire diversion. En effet, on compte cette année 4 fermetures de classe pour une seule ouverture et Alès s'enfonce régulièrement dans le palmarès des villes les plus pauvres de France. Si le maire sortant choisi de faire campagne dans les tribunaux, moi je compte bien faire campagne avec et pour les alésiens qui méritent un vrai débat sur tous les aspects de la vie quotidienne. Cette attaque est la preuve que mes discours dérangent car je viens bousculer le système mis en place à Alès. Ce que je dis est constaté et partagé par de nombreux habitants et personne n'arrivera à m'intimider. En ce qui concerne le fonctionnement de l'Office HLM, chacun sait qu'il y a un manque de transparence. J'ai des propositions fortes à présenter pour que ce soit la transparence à tous les étages".

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité