Actualité générale.Actualités

ALÈS 1 500 personnes à l’avant-dernière représentation du cirque Amar

1500 personnes sont venues assister à la représentation de 14h30 aujourd'hui. Photo DR/EB
1500 personnes sont venues assister à la représentation de 14h30 aujourd'hui. Photo DR/EB
Vanessa, "adolescente du cirque". Photo DR/EB
Vanessa, "adolescente du cirque". Photo DR/EB

Les enfants sont venus en nombre avec leurs parents cet après-midi pour l'une des dernières représentations du cirque Amar, qui affichait complet hier. Créé il y a près d'un siècle, l'entreprise itinérante se déplace dans deux villes différentes par semaine et fait deux fois le tour de France dans l'année. "On arrête jamais", sourit Vanessa, la fille du directeur, connu aussi sous sa casquette de dompteur de tigre. Trois heures pour monter le cirque, 2 heures pour le démonter, quinze semi-remorques pour le déplacer... et 114 salariés pour le faire vivre. "C'est comme un village itinérant. Il y a une bonne ambiance et on découvre sans cesse de nouvelles villes", raconte Vanessa. D'origines portugaise, espagnole, italienne, polonaise, roumaine ou encore brésilienne et cubaine, tous les employés ont des missions bien précises. Sans compter les tigres blancs, éléphants, chevaux et les 50 dalmatiens qui font le spectacle. Et pour les enfants et ados du cirque, l'école est dans la caravane, en face de chez eux et où qu'ils soient. "Les jours de spectacle, nous n'allons pas à l'école et nous travaillons pour le cirque. Moi, je gère la vente de boissons", explique Vanessa, âgée de 18 ans. Pré-destinée à devenir circassienne, elle ne se pose pas la question du métier qu'elle voudrait faire plus tard, cela ne fait aucun doute. D'ailleurs, elle prépare avec sa petite sœur un numéro d'équilibre pour les représentations de l'année suivante. En vacances en juin et décembre, le cirque continue sa tournée en fin de semaine au Parc des expositions d'Avignon.

Le cirque Amar s'est installé à Alès pour quatre représentations. Photo DR/EB
Le cirque Amar s'est installé à Alès pour quatre représentations. Photo DR/EB

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité