A la uneActualité générale.ActualitésNîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE. « Trop de hauts et de bas », les Crocos doivent passer à l’offensive

Victor Zvunka - Photo © objectifgard.com / MA
Victor Zvunka - Photo © objectifgard.com / MA

Lors de la huitième journée de la Ligue 2, mardi dernier, en déplacement à Niort, les Crocos se sont inclinés 2 à 1, conservant ainsi la triste 17e place au classement, tout près de la zone de relégation. Face à Clermont (7e au classement) ce vendredi 27 septembre au stade des Costières, les joueurs de Viktor Zvunka devront impérativement marquer des buts.

"Nous ne pouvons qu'avoir des regrets concernant le match face à Niort, commente l'entraîneur des Crocos. On prend un but en première mi-temps. Mais au retour des vestiaires, les joueurs ont fait le plus dur pour rester dans le coup malgré des erreurs qui nous ont fait perdre des buts et puis on se fait piéger." A la 87e, Benoît Poulain commet une faute sur le Niortais, Simon Hebras, dans la surface de réparation nîmoise. Le penalty est sifflé et transformé par Kevin Rocheteau.

"Notre véritable problème, c'est que nous manquons de régularité. Il y a trop de hauts et de bas et quand ça se passe mal pour nous, nous avons du mal à lever la tête et à résister" analyse Viktor Zvunka sans remettre en question le physique de ces joueurs. "C'est plus dans leur tête."

Cette défaite faisant partie du passé, l'entraîneur des Crocos regarde maintenant vers le futur. Un futur proche puisque dès demain, Nîmes Olympique recevra Clermont Foot Auvergne à 20 heures aux Costières. "Il faudra être offensif dès les premières minutes du match" s'enthousiasme Viktor Zvunka, qui devrait faire revenir sur le terrain Vincent Granic et Aurélien Boche, suspendus pour un match. "De toute façon, les joueurs vont se relayer sur le terrain pour garder de la fraîcheur dans notre jeu. Entre parenthèse, je trouve que la Ligue n'a pas été bien inspirée de programmer deux matchs dont un à 21 heures, sur quatre jours."

Ceci étant dit, l'entraîneur et ses joueurs sont aujourd'hui entrés dans une lutte pour récupérer un maximum de points et s'éloigner de la zone rouge. "Avant de penser à autre chose, il faut se concentrer sur le milieu du classement et ne pas revivre ce que nous avons vécu l'an passé où nous avons rejoint la zone de relégation à la onzième journée du championnat."

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “NÎMES OLYMPIQUE. « Trop de hauts et de bas », les Crocos doivent passer à l’offensive”

  1. Pourquoi Nimes ne peut jamais rivaliser avec le haut du tableau,soit c’est un manque de moyens,et on ne se plaint pas du manque de spectateurs au stade,ou est ce un mauvais recrutement et ou les deux à la fois et il faut assumer de ne jouer que le maintien.

  2. Est-ce que quelqu’un pourrait (enfin) parler honnêtement et sans langue de bois ?
    Il est évident que certains dirigeants, ayant calculé qu’ils vont rentrer plus d’argent en National qu’en Ligue 2 … vont tranquillement mener N.O. au 3ème niveau …
    Qu’espèrent donc les supporters ? Que peuvent-ils attendre d’une équipe condamnée par avance ?

  3. Notre Cher Président se complait de nous laisser avec nos doutes et nos insuffisances. Comment voulez-vous lutter avec des joueurs du niveau « Nationnal ». Ne nous faisons pas d’ullisions. Cette année on plonge. Et le club est destiné à disparaître. Les solutions…. Il y en a 2. A) On vire rapidement le président. B) Il lache du mou et trouve des sponsors. Il a voulu ériger un château sur des fondements ensablés. Qu’il bâtisse l’édifice sur des bases plus solides! Mais pour cela il faut lacher les dollars. Nous le peuple Nimois avons faim. Faim de victoire, faim de voir du football dans notre stade. Il nous donne des sandwichs pour repas. Ca va un moment, il nous faut du consistant……

    1. C’est l’argent qui détermine tout,surtout dans le football,Nimes vu son budget devrait finir 10 – 12éme,s’il ne le font pas et descende c’est qu’il y a faute des joueurs qui devraient s’en rendre compte, car c’est leur travail,et comme ailleurs il y a beaucoup de chomeurs..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité