Actualité générale.ActualitésSanté.Société

ALÈS Les agents hospitaliers continuent leur mobilisation

Les syndicats CGT et FO ont déposé un préavis de grève reconductible. Photo DR/EB
Les syndicats CGT et FO ont déposé un préavis de grève reconductible. Photo DR/EB

Suite à la première maquette organisationnelle appliquée par la direction du centre hospitalier d'Alès depuis le 15 septembre, les syndicats CGT et FO ont déposé un préavis de grève reconductible à partir de ce jeudi 3 octobre. Il s'agit de manifester contre des suppressions de postes dans plusieurs services de l'établissement. Si 300 agents se sont déjà mobilisés en juin et septembre dernier, ce n'était pas le cas aujourd'hui. En effet, "tous les agents qui souhaitaient faire grève sont réquisitionnés auprès des patients. La preuve que les effectifs sont trop bas", explique Geoffrey Rabier pour la CGT. Et d'ajouter : "nous avons déposé le préavis de grève vendredi, soit cinq jours au préalable comme le protocole l'exige, afin que la direction puisse éventuellement désamorcer le conflit... Ce qu'elle n'a pas fait. Il n'y a aucun dialogue social dans cet hôpital". Le syndicat qui dénonce toujours une telle organisation "qui laisse une infirmière seule la nuit pour 34 patients et deux aides-soignantes pour 59 patients. C'est une pression très forte quotidiennement et cela se répercute sur les patients". Dans la continuité des actions menées, "un CHSCT extraordinaire s'est tenu récemment lors duquel nous avons fait la demande d'une expertise par un cabinet d'audit sur les conditions de travail dans notre établissement". Le comité de défense de l'hôpital, représenté par Roger André, "suit de près la situation qui évolue de façon très négative. Les tutelles font payer chez aux alésiens l'obtention de cet établissement qui est pourtant un outil magnifique". Le syndicat FO quant à lui, rappelle que la direction "préfère privilégier l'équilibre financier plutôt que la qualité des soins".

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité