ActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

RODILHAN. Le maire de Nîmes propose la dissolution du collectif anti-corrida

JP Fournier
Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, en selle pour un troisième mandat. D.R/C.M

On le sait, l'actualité de ce week-end a été largement marquée par la manifestation des anti-corridas de Rodhilan, à l'occasion du festival taurin. Plus de 750 militants se sont retrouvés, dimanche, face au barrage de 260 gendarmes mobilisés pour l'occasion. Jets de pierres, de fumigènes, de pétards, de bouteilles d’eau… Les anti-corridas étaient particulièrement survoltés, bafouant même l'arrêté municipal pris par le maire, afin d'éviter les affrontements entre anti et pro-corridas qui avaient éclaté deux ans plus tôt.

Au lendemain de cette violente mobilisation, la classe politique nîmoise a amplement critiqué ces "débordements". Le sénateur-maire de Nîmes, aficionados assumé, a pris le taureau par les cornes en proposant sur son blog la dissolution "du collectif anti-taurin à l’origine des ces agressions".

"Dérives inacceptables". Par le biais de ses contacts au Parlement - Alain Marleix, président du groupe d’étude sur la tauromachie à l’Assemblée nationale et Raymond Couderc, président du même groupe au Sénat - Jean-Paul Fournier a demandé l'organisation "d'une réunion conjointe des parlementaires, pour alerter le ministre de l’Intérieur sur les dérives inacceptables observées au sein du collectif anti-taurin à l’origine des ces agressions et d’en envisager la dissolution".

"Les incidents déplorables qui ont émaillé cette journée taurine ont été pensés et générés par les propos extrêmes", poursuit le maire qui conclut : " oui, la tauromachie a des bases parfaitement légales dans notre pays. Oui, être libre d’exprimer sa contestation y compris contre ce qui est parfaitement légal, est un droit fondamental. Mais non, l’agression de citoyens par d’autres citoyens n’a pas sa place en démocratie…".

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

26 réactions sur “RODILHAN. Le maire de Nîmes propose la dissolution du collectif anti-corrida”

  1. Bravo M. le Maire. Je ne partage pas vos idées politiques mais dans ce combat contres des extrémistes aux comportements fascistes il faut savoir se rassembler et soutenir votre initiative.

    1. Féliciter et soutenir un homme politique prônant violence et haine ? Il serait peut-être temps de revoir vos valeurs et peut-être votre pseudo, El Che..
      Les militants anti-corrida sont des extrémistes à vos yeux, sous fond de comportement fasciste ? De prima facie vous ne comprenez pas le mot « fascisme » et dans un second temps si être capable de se battre pour apporter une certaine quiétude et paix sur terre est un comportement extrémiste selon vous, alors je pense que vous devriez lire un peu de philosophie et de sagesse..
      J’espère que vous n’êtes pas père.

    2. mais reA E Chedar

      Mes enfants vont bien et sont heureux: merci. La voie que vous prônez, ô grand puits de sagesse, serait-elle la seule Vérité? Et me connaissez-vous assez pour me faire la leçon sur Fascisme? Il se trouve, ô grand maître de la pensée et seul détenteur de l’Unique Vérité, que dans notre famille nous avons subi la violence du fascisme et quand j’avance que les anti-corrida sont des extrêmistes qui utilisent des méthodes fascistes, je me base sur des faits. Dois-je les rappeler? Manifestations illégales, contre-vérités, amalgames en tout genre, violences faites aux personnes, insultes, liste noire des opposants à votre cause, recherche permanente de l’affrontement, et j’en passe..; Que penser de la sortie des personnes des arènes de Rodilhan entre 2 files de CRS sous les insultes d’une bande d’hystériques ? Cela ne vous évoque rien? Vous avez peut-être trouvé une cause pour exister mais de grâce, respectez les personnes plutôt que d’invectiver.

      PS: je ne vais pas aux corridas mais je me documente et à propos de philosophie, je vous conseille l’ouvrage de M. Francis Wolf, professeur à Normale Sup « Philosophie de la corrida » et celui de M. Eric Emmanuel Schmitt « La part de l’autre ».

    3. Les anti-corrida étant à court d’arguments… Il ne leur reste plus que la provocation, entraver la libre circulation des personnes, le trouble à l’ordre public… en deux mots LA VIOLENCE »…
      Il est vrai que Garrigues pour ne pas passer pour un rigolo vis à vis des animalistes en a besoin, sinon son imprécation en mai dernier sur LCI : « le Sud de la France est en situation pré-insurrectionnelle ferait rire dans les chaumières…

  2. « Les anti-corridas étaient particulièrement survoltés, bafouant même l’arrêté municipal… » Mais qui bafouent qui et quoi ? Ce sont les procorridas qui bafouent la vie, le respect et le droit humain de ceux qui n’acceptent pas la torture faite inutilement à des êtres vivants. Et si de tels débordements ont lieu ce sont encore les procorridas les responsables, pas ceux qui défendent le droit de vivre des taureaux et des chevaux. « Dérives inacceptables ». Lesquelles sont le plus à blâmer ? Celles du juste devoir ou celles de la délinquance? Parce que je ne sais pas si vous êtes conscient, monsieur le maire, mais quand on exerce une fonction telle que la vôtre, on tâche de faire en sorte que les fêtes sanguinaires que vous organisez ne provoquent pas, justement, ces dérives inacceptables. Votre travail consiste donc à supprimer le mal et le mal ce sont les corridas !

    1. Nina, votre commentaire est parfait et je partage votre avis: les dérives inacceptables sont à mettre du coté des pro corrida qui profitent de leur soutien politique pour imposer une pratique contraire à toutes les valeurs éthiques.

  3. Le 8 avril 2013, Jean-Paul Fournier, sénateur-maire UMP de Nîmes, condamné en 2010 à 15 000 euros d’amende pour prise illégale d’intérêt par la cour d’appel de Nîmes, a été suspendu pour un an du port de ses décorations : la Légion d’honneur et l’Ordre national du Mérite. Il serait donc bien inspiré d’éviter de se faire remarquer en matière d’éthique !

  4. La torture et l’assassinat de taureaux (vrai nom de la tauromachie) déshonorent irrémédiablement celles et ceux qui s’y livrent, soutiennent ou promeuvent cette ignoble barbarie qui souille toute la France alors que près de 70% de ses habitants se prononcent contre elle et réclame son abolition. Invoquer la légalité de cette barbarie, qui n’est finalement que l’expression du sadisme de ses auteurs incapables d’intérioriser les contraintes de la civilisation et du progrès, pour réclamer la dissolution d’un collectif qui la combat revient à réclamer rétroactivement la dissolution de la Résistance qui, en son temps, combattait la même pathologie meurtrière : enfermement, tortures et assassinats des plus faibles.
    Non, Monsieur le Maire, la légalité d’une activité, fut-elle même déclarée conforme à la Constitution, ne garantit en rien sa conformité aux lois morales, loin s’en faut. La France fabrique et exporte annuellement pour 6.700.000.000 d’€ d’armement dans le Monde, armement dont les civils seront les premières victimes, c’est une activité « légale », est-elle moralement acceptable pour autant ? Réfléchissez un peu, Monsieur le Maire, réfléchissez un peu aux motivations de celles et ceux qui torturent et tuent des animaux et aux motivations, pas plus avouables, de celles et ceux qui jouissent de cette horreur. Là, entre nous, honnêtement, de quel côté vous situez-vous ?

    1. Merci Henry de dire aussi clairement que « légalité » n’est pas synonyme de moralité!
      Le devoir de tout citoyen est de s’opposer à une loi qui lui parait injuste ou contraire aux principes éthiques. C’est le seul moyen de faire évoluer les mentalités et la société…
      Avant nous, d’autres l’ont compris, et ont fait abolir l’esclavage, l’apartheid ou la soumission des femmes!

  5. Faut il rappeler au maire de Nîmes, sénateur en plus, que la corrida était illégale jusqu’en 1951 et qu’elle s’est imposée par la force ? Il y a quelques années, il ignorait ou se moquait des quelques dizaines de manifestants anti-taurins, sans même essayer de comprendre pourquoi ces gens dépensent temps et argent pour une idée. Jusqu’à nouvel ordre, on n’est pas en république bananière et les élus représentent normalement le peuple et non une caste qui défend un loisir barbare en perdition. Fournier tolère les anti-corrida qui ne le gênent pas, sympa, mais lui n’a pas compris que le monde a changé, et qu’il a le peuple contre lui et que ce sont toujours les plus déterminés qui gagnent. Interdire les associations taurines les plus gênantes ??? Avant de prendre ses désirs pour des réalités, faudrait qu’il se préoccupe du procès de Rodilhan, où il aura une bonne place et ensuite qu’il sache qu’on ne peu interdire une idée, le changement des consciences. Et s’il croit qu’il pourra torturer en paix, il ferait preuve d’un manque de discernement inquiétant pour un politique.

  6. Ce maire et les autres sadistes qui le trouvent amusant de torturer et tuer des taureaux aiment la violence qu’ils organisent eux-mêmes dans les arènes.

    Mais ils sont indignés dès que des gens se révoltent contre cette barbarie de Moyen-âge ; or personne n’est torturée pendant les manifestations, et personne n’est tuée.

    Je ne crois pas que ces esprits primitifs se rendent compte à quel niveau ils tâchent l’image de la France à l’étranger avec leur violence et brutalité contre les animaux, violence interdite par les lois européennes.

    Il faudra peut-être que ce maire dinosaure sorte du Moyen-âge pour comprendre que les gens modernes du 21e siècle ne cherchent pas la violence pour s’amuser, sauf quelques gens mentalement dérangés.

  7. il n est pas gener ce maire,il dit ..Oui, être libre d’exprimer sa contestation y compris contre ce qui est parfaitement légal, est un droit fondamental. Mais non, l’agression de citoyens par d’autres citoyens n’a pas sa place en démocratie…“
    et qy-u est qu ils on fait a Rodilhan il y a deux ans , frapper des hommes a terre et enchainés tirer les sous vetements des femmes et commettre sur eux des attouchements sexuels..faut qu il pense a rentrer en maison de retraite le maire car il deconne……..

  8. je propose aux anti corridas de déverser des choux-fleurs à l’entrée des arènes pour en bloquer l’accès, ainsi que de brûler des pneus plutôt que d’utiliser des fumigènes. ils auront l’oreille de nos gouvernants (et encore ?).
    en dehors de toute ironie, comment Monsieur Fournier peut-il questionner le parlement quant à l’abattage rituel des éleveurs de taureaux (car, eh oui ! pas mal de ces bovidés portés aux nues par ailleurs – et ils en demandent pas tant – partent direct aux abattoirs lambda) alors qu’il soutient la corrida ? la souffrance des uns et pas celle des autres ? parce que cette dernière est mise en scène et affublée d’une « signification » que ne peuvent comprendre les « demeurés dangereux » qui savent que la cruauté est une, au nord comme au sud ? qui est à prendre en compte ? le taureau, animal selon la loi que l’on ne peut tourmenter ? l’homme qui s’autorise le contraire en payant pour jouir du spectacle ? c’est une pantalonnade qui ne prend pas. les aficionados ont peur de l’impact des images diffusées, car elles ne sont pas glorieuses celles qui circulent et révèlent la vraie face de la corrida. ils ne bénéficient plus de la confidentialité et se voient mis en plein jour. l’abolition les privera d’une dépravation, même si n’en doutons pas il y aura organisation en privé.
    en tant que française je souffre de savoir que ces moeurs sanguinaires se pratiquent encore chez nous : notre pays mérite mieux que ça.
    et contrer les protestations qui se font de plus en plus fortes et de plus nombreuses ne fera que les renforcer, cette fois au nom d’une démocratie bafouée, car en l’occurence c’est le voeu de la majorité qui doit l’emporter et le BON SENS : la cruauté est la même, quelles que soient les circonstances, l’animal est le même quelles que soient les situations auxquelles on le contraint.

  9. Renseignez-vous sur les exactions des pro-corridas en 2012 contre des activistes pacifistes voulant perturber une torture organisée: bilan: insultes en tous genres, plusieurs blessés, fractures !! Devant des gendarmes, hélas, à la solde (malgré eux?) de ces hordes de barbares!!! Vous pourrez trouver facilement le lien sur internet en tapant RODHILAN 2012, les images de violences sont édifiantes et prouvent bien la pathologie agressives des pro corrida!! Ces gens là sont dangereux et bons à enfermer, ce sont eux les fascistes, en aucun cas les antis qui sont les seuls à représenter la démocratie dans ce pays puisque la grande majorité des français est contre cette torture organisée!

  10. A BAS LA CORRIDA !! HONTE à certains d’entre vous qui marquent vraiment n’importe quoi !! Vous êtes des assassins et les gens qui font de la protection animale sont des anges sur cette terre car il en faut du courage pour supporter toute cette horreur !! Les terroristes c’est vous pas les antis corrida !! Vous êtes tous lamentables avec vos réflexions minables !! Beurck !!! Je suis pour le respect des animaux et je refuse de payer pour que des monstres apprennent à tuer les animaux et en font leur métier !! Idem pour toutes les fêtes et les autres pratiques pour lesquelles on se sert des animaux !! Et ne me notez pas des conneries style mais vous les mangez bla bla bla ………… non je suis végétarienne et fière de l’être !! Oui j’arrache la carotte et non elle ne souffre pas (pas de coeur, pas de yeux) ……. et je vous dis « zut » d’emblée car j’imagine déjà les réponses débiles que vous allez mettre !!!

  11. Honte à vous « Monsieur le maire » de ne pas respecter le droit des citoyens à s’insurger pacifiquement contre la violence et la torture dont fait preuve votre si belle ville. Avec nos pancartes nous ne faisons rien de mal, nous nous opposons et nous nous opposerons toujours QUOI QU’IL ARRIVE et QUOI QUE VOUS DISIEZ. On ne vous laissera JAMAIS torturer impunément en toutes légalité au nom de la tradition. HONTE A VOUS et aux PRO CORRIDA.

    L

  12. L’analyse du Sénateur-Maire est erronée – S’il escompte … gagner quelques voix en prévision de sa réélection en choisissant cette posture comme il se trompe …
    Cette ignominie détestée et rejetée par 70/75 % de nos concitoyens s’éteindra c’est inéluctable … et RODILHAN … redeviendra un village paisible et sympathique du Sud de la France où il fera bon séjourner …
    Alors faisons tous en sorte que cette violence, cette barbarie que ce Sénateur-Maire prétend institutionnelles cessent vite, très vite.

  13. oui un joli village des gens charmants qui sont contre la corrida contre ce maire qui aime et leur fait payer des import pour la corrida merci aux braves gens de rodilhan pour leur gentillesse leur marque de soutient et de leurs aide pour nous apporter du reconfort boisson mouchoirs produits pour nettoyer les yeux et oui tous ne sont pas pour la torture

  14. Combien a couté le déploiement démesuré, vu à Rodilhan, de crs et gendarmes ?
    Ils ont protégés des amateurs et mateurs de meurtres à petit feu d’ animaux, avec préméditation !
    Ils ont malmenés des militants qui demandent l’ évidence et la voie juste: en France, en 20013, il est grand temps d’ arrêter de torturer un animal pour s’ amuser, pour le plaisir et en trichant qui plus est
    Une des plus énormes duperies est que le taureau est piégé et ne peut s’ échapper: il ne combat pas; il se défend sans espoir et seul contre tous!
    TERREUR. ENFER…. corrida: BASTA

  15. Défendre la tauromachie, face aux li­berticides que sont les anti-corrida, doit aussi être pris en compte par l’Aficion. Les graves incidents de ce dimanche à Rodilhan doivent nous inciter à nous mobiliser.
    Les anti-corrida, n’ayant plus que la violence comme arguments, ont com­pris que les médias raffolaient de leurs troubles à l’ordre public et de leurs simagrées plus que provocatrices. Ils ont aussi assimilés que la diffusion via in­ternet de leurs affabulations tou­chait du monde, particulièrement des jeunes, jeunes troublés par la crise morale et économique…
    N’oublions pas qu’un des moyens des animalistes pour at­teindre leur but consiste à faire dispa­raitre aux yeux des citoyens tout ce qui a de prés ou de loin rapport à la Corrida (expos, photos, peintures, émis­sions…). Il est donc impératif de soutenir, par courriel notamment, tous ceux (villes, commerces, lieux d’expositions, médias…) dénoncés, harcelés par ces liberticides. Savoir que le Droit (Constitution, code pé­nal…) est du coté de la Tauromachie n’est pas suffisant. Face aux liberticides, réagir calme­ment mais fermement est une néces­sité.

    1. Les anti corrida ne sont ni des terroristes, ni des liberticides, ils défendent une idée généreuse, et jusqu’à présent toujours dans la légalité.
      Dois-je vous rappeler que quatre propositions de lois ont été déposées en deux ans, et qu’aucune n’a jamais été, seulement, présentée à l’Assemblée!
      Par contre, que penser de ces responsables politiques qui, profitant de leur position, ont osé inscrire la corrida à NOTRE Patrimoine Culturel, et cela sans la moindre consultation publique ou débat!.
      .Ils ont ainsi fait de la France le seul pays au monde reconnaissant cette barbarie comme un art… Ils ont ruiné notre réputation et notre honneur aux yeux du monde…Ils nous ont imposé une pratique contraire à nos valeurs, réalisant à la fois un abus de pouvoir, et un déni de démocratie….
      A votre avis ou sont les « liberticides »????

  16. Mr le Maire, que cela vous plaise ou non, les Français se mobilisent contre la corrida, ce spectacle d’un autre temps où la violence fait rage contre un pauvre taureau sans défense, drogué et condamné à l’avance. La corrida sera abolie. Il le faut ! De l’assassinat d’un animal à celui d’un homme, il n’y a qu’un pas ! Alors soyez assez sage pour vous ranger dans le camp de la paix pour Tous, y compris ces pauvres bêtes qui n’ont pas demandé à finir dans les arènes en face de ces tortionnaires fiers (il n’y a pas de quoi) de leurs graves méfaits !

  17. Cet article est de la pure désinformation.
    La manifestation anti-taurine était déclarée depuis des mois …mais au dernier moment le maire a interdit un périmetre de 400m autour des arènes. Il y avait là un abus de pouvoir manifeste, visant à museler ceux qui défendent les animaux, et inhibant le droit de manifester des citoyens.
    La tyrannie ne peut qu’entrainer révolte et …violence!
    (Encore que la violence des anti-corridas ait été, au début, essentiellement verbale!!… Le gros des troupes étant constitué de femmes ,jeunes et moins jeunes, qui ont dû faire face à une compagnie de CRS, en armure et bouclier, armés de bombes lacrymogènes et flash-ball…..)
    Comment ne pas y voir une provocation?… intolérable!…
    Ceci explique que quelques éléments , exaspérés, aient pu lancer quelques pierres, mais ces actions rares ont été, intentionnellement, amplifiées.

    « La loi du plus fort est toujours la meilleure » ironisait Mr La Fontaine…toujours??…jusqu’au jour ou le peuple, qui n’a rien à perdre , prend le mors aux dent et s’enflamme pour de bon!
    C’est ainsi que naissent les révolutions…et (hélas!)la vraie violence.

    Monsieur Reder serait bien inspiré de méditer les exemples de l’histoire, de 1789 à la Commune….
    Il joue les moralisateurs alors que, profitant de ses privilèges, il fut condamné pour prise illégale d’intérêt.
    Il brandit la « légalité » de la corrida, en oubliant un peu vite que la tauromachie est restée INTERDITE (donc ILLEGALE!) jusqu’en 1952! Ce qui ne l’a pas empêchée de continuer à se développer…
    Il prétend défendre la démocratie alors que le peuple français s’élève de plus en plus contre cette pratique immorale, couteuse et contraire à ses valeurs.
    Il veut la dissolution du collectif anti-taurin, c’est ignorer que ce serait le meilleur moyen de dresser la population contre lui et ses pairs du parlement.
    Sait-il que les manifestants de dimanche ont reçu accueil et soutien de beaucoup de ses administrés?
    Sait-il que sa position ne tient qu’au soutien d’une oligarchie encore en place, mais pour combien de temps?
    La cause des anti-taurins est juste. Rien ne pourra l’arrêter, car rien n’arrête jamais les idées nouvelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité