Actualité générale.Actualités

FESTIVAL TAURIN. Le maire de Vauvert prend un arrêté pour interdire les manifestations anti-corrida

Gérard Gayaud, maire de Vauvert. Photo DR/OG
Gérard Gayaud, maire de Vauvert. Photo DR/OG

Rappel du contexte. Vendredi 1er novembre, l’empresa Tracorarte avec à sa tête Didier Cabanis, Philippe et  Pierre Cuillé, organisera le premier Grand Festival Taurin à Vauvert dont les bénéfices seront reversés à l'association montpelliéraine La Clé, qui a pour but d’améliorer le quotidien des enfants atteints de cancer et de leucémie ainsi que celui de leurs parents en milieu hospitalier. Un événement qui a secoué Claire Starosinsky, présidente d’Alliance Anticorrida : "Au-delà du fait que les organisateurs utiliseront la maladie des enfants pour faire du prosélytisme pour les corridas, deux raseteurs, Hadrien Poujol et Cédric Mirallès, ont accepté de banderiller ces taureaux ! Pour la première fois des afeciounas vont mettre à mal l’intégrité d’un Biou. Car un Biou est un Biou, fût il espagnol !" avait-elle écrit dans une lettre adressée à la Fédération Française de la Course camarguaise. Si la présidente d'Alliance Anticorrida s'énerve, c'est parce qu'elle a toujours défendu la course camarguaise quitte à se faire traiter de collabo "parce que dans la course camarguaise, on ne touche pas à l'intégrité du taureau, il ne finit pas sa vie dans un abattoir, il vit en plein air jusqu'à 25 ans. Mais pour quoi passerons-nous si des raseteurs se mettent à participer à des corridas ?" Alors Claire Starosinsky a demandé à la Fédération Française de Course Camarguaise de donner sa position sur cette affaire et pourquoi pas d'appliquer des sanctions à l'égard des deux raseteurs pour les dissuader de participer au Festival Taurin de Vauvert. Aucune réponse ne lui a été adressée.

Des messages très hostiles des anti-corridas reçus à la mairie de Vauvert

Principe de précaution. Aussi, au vu des précédentes manifestations anti-corrida à Alès, Rion-des-Landes et Rodilhan, et ce même si elles sont affiliées au CRAC et non à Alliance Anticorrida, et des "messages très hostiles reçus par courrier et courriel en mairie de Vauvert de la part des anti-corrida", Gérard Gayaud a pris un arrêté municipal interdisant "toutes manifestations, attroupements et rassemblements autour des arènes de Vauvert vendredi 1er novembre de 9 heures à 20 heures à l'intérieur du périmètre délimité par l'avenue Victor Hugo, de l'avenue Jean-Jaurès à la rue Pasteur ; de la rue de l'Oratoire, de la place du marquis de Baroncelli à l'impasse de l'oratoire ; de la rue Emile Zola, de l'avenue Jean-Jaurès à la rue Pasteur." Sont aussi interdits entre autres, "l'occupation abusive et prolongée du domaine public de nature à entraver la libre circulation des personnes ou des biens portant atteinte à la tranquillité ainsi que l'usage de dispositifs sonores portatifs ou émanant de véhicules [...]"

Bref les anti-corrida ne sont pas autorisés à manifester autour des arènes. Mais en avaient-ils l'intention ? "Nous n'avons rien prévu, nous n'avons pas besoin de ça ! Notre but, c'est que les deux raseteurs ne participent pas à cette horreur." Et s'ils le font, Claire Starosinsky se tournera alors vers le ministère des Sports, de la Jeunesse et de l’Éducation. "Je saisirai le ministère pour demander à ce que l'agrément dont bénéficie la course camarguaise, lui soit retiré. Ce ne sera plus une fédération sportive, il n'y aura plus de licencié et plus aussi de subvention de la part de l’État."

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “FESTIVAL TAURIN. Le maire de Vauvert prend un arrêté pour interdire les manifestations anti-corrida”

  1. Faire couler du sang pour aider des enfants malades pathétique non, Tout cela n’est que prétexte pour assouvir leurs pulsions sanguinaires et barbare

  2. Plutôt que de prendre des arrêtés pour empêcher les militants anti corrida, le Maire ferait mieux d’annuler la corrida, cette pratique infame n’a plus lieu d’être, elle appartient au passé peu glorieux de l’humanité dans ce qu’elle a fait de pire.

  3. les anti corrida ont rien a foutre au lieu de casser les c……………….. a tout les aficionados
    qui nous laisse tranquille avec nos traditions

  4. La cruauté n’étant autre que la force des lâches on ne s’étonnera guère que le premier élu de la commune préfère lécher les bottes du lobby taurin plutôt que d’aller dans le sens de l’éthique.
    Les aficionados ne sachant plus comment redorer leur pauvre blason souillé de sang bovins suppliciés sur l’autel de la connerie humaine et de l’égo régionaliste joue les altruistes mais ne nous y trompons pas la démarche est purement intéressée.Ce n’est pas la première fois,ils ont même fait des démonstrations en milieu carcéral et dans des centres pour déficients mentaux ne sachant plus que faire pour palier a la baisse de fréquentation de la corrida.

    1. bravo!!!pour votre commentaire, vous me sortez les mots de la bouche, de la démagogie peu reluisante !!!faut il que les gens soient assez cons pour y croire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité