A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.PolitiquePolitique.

JEUNES UDI. Pour Corentin Carpentier, l’Alternative Borloo/Bayrou « ne change rien pour Nîmes »

D.R/C.M
D.R/C.M

Au lendemain du mariage entre le MoDem et l'UDI, Corentin Carpentier, responsable des jeunes UDI du Gard a tenu à réagir. Se réjouissant de cette "Alternative", il assure que le nouveau label n'aura pas d'incidence sur les municipales de Nîmes, mais jouera un rôle aux européennes.

Dans son costume bleu marine, Corentin Carpentier, 23 ans, ne ressent pas la fatigue de sa journée de travail. Celle-ci a été balayée par sa joie, au lendemain de l'union entre le président du MoDem, François Bayrou, et son homologue de l'UDI, Jean-Louis Borloo. "Je suis assez content. Cette 'Alternative' va permettre au centre de peser de tout son poids pour les élections européennes, puisque c'est à cela qu'elle est destinée", explique le jeune loup.

De la théorie à la pratique… 

"Pour le moment, l'Alternative ne change rien pour les municipales nîmoises",  assure Corentin Carpentier, farouche défenseur d'une union entre Yvan Lachaud, candidat investit par l'UDI à Nîmes - toujours non déclaré- et le maire sortant UMP et candidat à sa propre succession, Jean-Paul Fournier.

Dans les couloirs du 8 quai de la Fontaine, certains s'interrogent sur cette nouvelle alliance, ses contours et ses modalités d'application… Par exemple, le député européen du Sud ouest est aujourd'hui Franck Proust, qui est aussi le premier adjoint au maire de Nîmes. "Comment l'UDI pourra s'allier avec nous pour les municipales puis nous affronter deux mois après aux européennes ?", remarque  un proche de l'eurodéputé qui rappelle que "Franck Proust sera bien candidat aux prochaines européennes de 2014".

Et une question en entrainant une autre : comment unir à Nîmes un MoDem, pourfendeur du bilan de Jean-Paul Fournier avec l'UDI, dont le responsable gardois n'est autre que l'adjoint aux finances ? "Il faut être honnête, le MoDem ne représente pas grands chose à Nîmes. Et Philippe Berta, je ne le vois pas en ville. Cela ne change pas grands chose", répond Corentin Carpentier.

En attendant les querelles à venir, les jeunes UDI mettent le cap sur 2014. Une année électorale chargée entre les municipales de mars, et les européennes de mai. "Nous avons un rôle à jouer, nous les jeunes. Nous allons continuer nos rencontres-débats avec tous les représentants des partis", poursuit le responsable des jeunes UDI. Les délicates tractations se poursuivent entre l'équipe d'Yvan Lachaud et celle de Jean-Paul Fournier. Une succession de rencontres afin de se mettre d'accord sur un programme, mais aussi sur une liste...  Aujourd'hui, sur les 43 élus de la majorité, 12 élus sont étiquetés UDI contre 31 UMP.

Si Corentin Carpentier assure se focaliser sur un programme, il sait mettre en avant les qualités de son responsable : "Jean-Paul Fournier a fait un très bon travail durant 12 ans. Mais il serait logique qu'Yvan Lachaud prenne la suite". Pas folle la guêpe…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité