Actualité générale.Actualités

ALÈS L’économie en Cévennes, afterwork des trentenaires de l’UMP demain

Après une première rencontre le 24 octobre dernier sur le complexe sportif de la Prairie, la section alésienne des jeunes actifs de l'UMP s'est donné un nouveau rendez-vous ce jeudi 21 novembre à 19 heures, au restaurant le Subway, pour un échange autour des enjeux économiques de la ville d'Alès et de son agglomération. Pierre Martin, élu municipal et responsable du mouvement au niveau gardois, nous parle de cette démarche.

Pierre Martin, élu à la municipalité et délégué départemental et national des jeunes actifs. Photo DR/EB
Pierre Martin, élu à la municipalité et délégué départemental et national des jeunes actifs. Photo DR/EB

"L'idée et la volonté que j'ai eu sur le département, c'est de proposer des débats à des heures adaptées sur des thèmes qui concernent les trentenaires et dans des lieux accessibles à tous, pour qu'il y ait le plus de monde possible" explique t-il. Et de préciser : "Au sein du mouvement, les moins actifs sont ceux qui ont moins de 30 ans". Avec plus d'une soixantaine d'adhérents, sur 250 au total dans le Gard, la section alésienne "touche toutes les catégories socio-professionnelles".

Un afterwork dédié à l'économie sur Alès et dans les Cévennes

"La rencontre va se dérouler en deux temps. D'abord, nous allons faire un constat de la situation, c'est-à-dire un état des lieux sur nos outils de développement actuels. Ensuite, nous aurons deux témoignages de jeunes entrepreneurs dont le patron du Subway où nous serons, qui a démarré son activité il y a deux ans, et un ancien élève de l’École des mines qui vient de créer une entreprise innovante". Ensuite, le maire Max Roustan interviendra "sur les prospectives et ce vers quoi nous souhaitons nous diriger pour conserver nos populations actives". Certaines réponses sont déjà connues selon Pierre Martin : "S'appuyer sur la partie touristique pour créer de l'emploi et poursuivre dans le développement des entreprises innovantes" par exemple.

Le bilan de l'échange autour du thème du sport

La précédente rencontre avait pour objectif de discuter "de l'intérêt du sport et de la pratique sportive pour les habitants et de faire le point sur les infrastructures existantes, leur qualité et les perspectives économiques qui en découlent". Avec 12 000 licenciés pour 25 infrastructures sportives sur la ville, la conclusion semble être plutôt positive puisque ces dernières correspondent généralement "aux besoins des clubs existants". L'échange a également permis de faire ressortir le souhait de réaménager les stades de la ville. La construction d'un stade synthétique "qui permette de pratiquer son activité sportive quelque soit le temps" fait notamment partie de la demande.

Après la rencontre de demain, les trentenaires de l'UMP devraient à nouveau se réunir le 18 décembre prochain autour d'un nouveau sujet.

EB

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité