Faits DiversFaits divers.

NÎMES. Affaire des tags : Une supportrice du « BP 91 » placée en garde à vue

Au stade des Costières à Nîmes. Photo DR/S.Ma
Au stade des Costières à Nîmes. Photo DR/S.Ma

Dans la nuit du 10 au 11 novembre au moins deux individus perpétraient au préjudice de plusieurs bâtiments publics et historiques, des dégradations en réunion et par tags à caractère footballistique anti-nîmois (lire ici). A la suite des investigations menées par la sûreté départementale de Nîmes, la conductrice du véhicule aperçue, grâce au système de vidéosurveillance, dans les rues de Nîmes  au moment des faits, a été identifiée.

Convoquée, elle a été placée en garde à vue et a reconnu être venue à Nîmes seule et avoir transporté trois jeunes hommes. Mais pour les explications, il faudra repasser. La jeune femme, connue comme supportrice d'un club de sport Montpellierain , le « BP 91 », Butte Paillade 91. Tiens, du même sigle que celui retrouvé de-ci, de-là sur les murs des bâtiments nîmois.

Le magistrat a ordonné une fin de garde à vue avec rappel à la loi.

S.Ma

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité