A la uneActualitésEconomieEconomie.Polémique.PolitiquePolitique.

ALÈS Suau présente sa facture de chauffage à Roustan!

A Alès ce sont plus de 5000 logments cui sont concernés par le contrat signé avec Dalkia. Ph DR/RM
A Alès ce sont plus de 5000 logements qui sont concernés par le contrat signé avec Dalkia que dénonce J-M Suau. Ph DR/RM

Jean-Michel Suau avait déjà annoncé lors des deux derniers conseils municipaux, son souhait de voir renégocier le contrat de délégation de service public accordé à Dalkia afin de faire baisser la facture de chauffage des alésiens. Au cours d'une conférence de presse il est entré dans le détail. 

"Pour faire simple", explique le Conseiller Général du canton Alès Ouest candidat au municipales, "une facture de chauffage se décompose en deux termes : le R1 (partie variable qui correspond à la consommation de combustible effectivement consommé), et  le R2 (partie fixe qui correspond à l’abonnement) qui prend en compte essentiellement l’investissement (donc le coût du remboursement d’emprunt que Dalkia a contracté pour réaliser la chaufferie) et les frais d’entretien des installations de chaufferie et du réseau. Il faut savoir que l’abonnement représente plus de la moitié de la facture de chauffage (55%), ce qui est énorme ! Pour la première partie (R1) Jean Michel Suau avait déjà expliqué que la baisse de 17% annoncée par Max Roustan due à l'utilisation de la biomasse était due au prix moins élevé du bois, certes mais aussi pour 1/3 à une TVA à  5,5% sur les bois au lieu de 19,6%. Une baisse qui ne s'est pas traduite dans les faits au regard  des factures des locataires des Logis Cévenols" commente-t-il.

Un abonnement trop cher

Jean Michel Suau poursuit : "En R2,  le montant de l’abonnement (qui avait explosé dès le début du contrat Dalkia en octobre 2009) est resté quasiment identique (baisse de 2% environ), ce qui réduit sérieusement la baisse au niveau de la facture globale de chauffage pour les abonnés. Cet abonnement est composé pour 60% des charges de remboursement des emprunts contractés par Dalkia à un taux de 6% en 2009 (taux élevé, double de celui pratiqué pour les collectivités locales lorsqu’elles assurent elles-mêmes l’investissement) et donc renégociable aujourd’hui. De plus, le reste de l’abonnement composé de charges d’entretien et de travaux sur le réseau global, aurait dû fortement baisser en 2012 puisque l’installation est en grande partie neuve". En simple ; le bois c'est bien... mais pas si les alésiens doivent payer en contrepartie pendant 20 ans les charges financières très lourdes de la construction de la nouvelle chaufferie !

Une pétition et des rendez-vous

Le conseiller général, qui a épluché le contrat avec l'aide de spécialistes, a relevé de nombreux points sur lesquels la municipalité aurait intérêt à renégocier comme par exemple "l’avenant N° 3 voté au Conseil Municipal du 6 juin 2011 qui stipule que c’est la collectivité (la municipalité) qui assume la prise de risque, en lieu et place du délégataire...ce qui équivaut à un « cadeau » de 270 000 € fait par la collectivité" explique Jean Michel Suau qui évoque également les questions de la mission de contrôle que la ville devrait facturer ou encore la facture de Dalkia à hauteur de 4% pour son « action de veille sur le marché dérégulé du gaz » (article 19 du contrat). "C’est pourquoi il nous semble absolument indispensable que la Municipalité d’Alès renégocie le contrat qu’elle a signé avec Dalkia en 2009 puis complété en 2011, d’une part sur le montant des charges d’entretien et travaux, et d’autre part, sur les charges d’emprunt et donc les taux bancaires" conclut Jean-Michel Suau qui fait signer actuellement une pétition et va solliciter des rendez-vous auprès de  Dalkia, L’Office HLM et la mairie.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité